Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Sardaigne : des chantiers de radars militaires occupés et bloqués
(Le 15 mai 2011)

Sardaigne : des chantiers de radars militaires occupés et bloqués

Depuis quelques jours, quatre chantiers militaires pour l’installation de radars sont occupés et bloqués. Des rassemblements 24h/24 empêchent la reprise des travaux qui dans tous les cas n’ont duré qu’un jour ou deux. Ces installations devraient se monter à quatre en Sardaigne, plus 14 autres à travers le reste de l’Italie. Elles font partie du projet de l’Unuion européenne de renforcement des frontières extérieures de la "Forteresse Europe" contre les flux migratoires en provenance d’Afrique du Nord.

Les sites sont tous sur la côte occidentale de l’île, du Sud au Nord sur les communes de Sant’antioco, Fluminimaggiore, Tresnuraghes et Sassari.

L’entreprise qui a gagné l’appel d’offre est ALMAVITA du groupe Finmeccanica, tandis que le gros oeuvre a été confié à la Guardia di Finanza.

Contre la militarisation des territoires et les dommages environnementaux et sanitaires causés par eux, les populations ont décidé de s’opposer à ce projet de guerre.

Les rassemblements sont en cours.
noradarcaposperone.blogspot.com

Traduit de l’italien de informa-azione, Dom, 15/05/2011 - 10:29

Suivant
Imprimer l'article