Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Bologne : après 3 mois et demi de prison, les compagnons bientôt en résidence surveillée ?
(Le 23 juillet 2011)

Bologne : après 3 mois et demi de prison, les compagnons bientôt en résidence surveillée ?

Le juge d’instruction [des enquêtes préliminaires, en Italie] Andrea Scarpa vient de supprimer l’aggravation de "subversive" à l’accusation d’ "association de malfaiteurs" contre les cinq compagnons anarchistes du local bolognais Fuorilogo, incarcérés depuis le 6 avril (voir ici).

Stefania, Nicu, Anna Maria, Martino et Robert pourront donc sortir de prison... pour être assignés en résidence surveillée ! L’accusation officielle contre eux demeure, c’est-à-dire d’avoir "promu, organisé et dirigé une organisation qui se retrouvait au centre Fuoriluogo (toujours sous séquestre judiciaire), visant à l’accomplissement de violences, blessures, dégradations et manifestations non autorisées".

Maddalena (de Ferrara, près de Bologne, incarcérée le 12 mai pour non-respect de l’assignation à résidence), reste pour l’instant en prison, selon les journaux parce son avocat n’a pas fait la requête d’allègement de l’incarcération préventive.

A partir de informa-azione, Dom, 17/07/2011 - 15:59

Suivant
Imprimer l'article