Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

La tournée d’été des préfectures des cyberpirates
(Le 29 août 2011)

Mystérieuses cyberattaques contre des préfectures

Le Parisien, 27 août 2011

L’affaire a été traitée dans la plus grande discrétion par les services de sécurité de l’Etat . Les sites Internet des préfectures des Hauts-deSeine, des Deux-Sèvres, du Lot, du Pas-de-Calais, de la Charente, de la Manche, des Landes, du Lot-et-Garonne et des Côtes-d’Armor ont été la cible d’une mystérieuse cyberattaque, le 24 juillet dernier. Depuis, les sites de ces neuf préfectures sont fermés et ne seront pas remis en service avant plusieurs semaines.

Selon nos informations, le ou les pirates sont parvenus à leurs fins en forçant les sécurités informatiques d’un serveur, propriété du ministère de l’Intérieur. Les auteurs de cette attaque ont également volé des informations - des mots de passe et des données permettant de modifier les pages des sites visés -, au cours de leur intrusion. « Mais aucune information concernant des usagers ou des agents des préfectures n’a été volée, assure le ministère de l’Intérieur. La sécurité de ces sites va être renforcée. » Plusieurs préfectures ont déposé plainte mais les auteurs de ces attaques n’ont pas été identifiés..


Les sites de neuf préfectures cyberattaqués

L’Informaticien, le 29 août 2011 09:46

Le week-end a été mouvementé puisque neuf sites de préfectures françaises ont été cyberattaqués. Celui de la Charente est rétabli et accessible, alors que les autres sont encore « indisponibles ». C’est Le Parisien qui révélait l’information samedi : neuf sites de différentes préfectures françaises ont été cyberattaqués ce week-end. Il s’agit des régions suivantes : Hauts-de-Seine, Deux-Sèvres, Lot, Pas-de-Calais, Charente, Manche, Landes, Lot-et-Garonne et Côtes-d’Armor.

Sur ces neuf sites, seul celui de la Charente est accessible ce lundi matin. Les huit autres affichent tous un message indiquant que le site est momentanément indisponible pour cause de maintenance. Les visiteurs sont invités à réessayer de se connecter plus tard.

Actuellement, personne n’est en mesure de répondre à nos questions à la préfecture de Charente (le responsable informatique est absent ce lundi). Mais on nous confirme qu’un incident du même type a rendu le site indisponible « pendant des semaines », puis a finalement été résolu récemment.

A la préfecture du Lot-et-Garonne, on nous explique que ce problème informatique est géré par les services informatiques du ministère de l’Intérieur afin « de remettre le site en service le plus rapidement possible ». Il semble difficile de pouvoir parler à quelqu’un du service informatique au sein du ministère de l’Intérieur pour le moment.

Suivant
Imprimer l'article