Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Dijon : l’église taguée
(Le 15 septembre 2011)

Dans la nuit de mardi à mercredi, l’église Saint-Michel a été taguée par des inconnus

Bien Public, 15/09/2011 à 05:00

Dans la nuit de mardi à mercredi, l’église Saint-Michel a été taguée par des inconnus. La mairie a rapidement réagi, hier matin, en confiant aux services de la voirie le soin d’effacer les inscriptions telles que « No gods, no masters » (traduire « ni dieux ni maîtres »), ou encore la représentation d’une croix barrée. Un tag aurait également été enlevé sur le bâtiment du théâtre, à Dijon. Les services de la voirie interviennent dès que nécessaire pour enlever dans l’espace public, ce type d’inscriptions qualifiées de « dégradations », sur le plan pénal. Les policiers interpellent régulièrement les auteurs de tels comportements, sanctionnés par la justice...

Suivant
Imprimer l'article