Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Belgique - Vague de violence à Charleroi
(Le 28 septembre 2011)

Charleroi - Vague de violence, renforcement des patrouilles de police

CHARLEROI Depuis quelques jours, une vague de violence s’abat sur Charleroi. Les autorités ont annoncé un renforcement des patrouilles de police.

Depuis quelques jours, des actes de délinquance se font monnaie courante à Charleroi. Pas plus tard que ce lundi matin, un pavé à été lancé dans la vitre d’un bus. Ce week-end, ce sont 10 véhicules qui ont été incendiés et une école qui a été ravagée par les flammes. Des individus ont également bouté le feu à des poubelles se situant devant des commerces. Tous d’origine criminelle, ces feux n’ont heureusement pas fait de blessé.

Pour faire face à cette montée de la délinquance, la police a annoncé un renforcement des patrouilles de nuit.

26/09/2011 http://www.rtl.be/info/votreregion/hainaut/825684/vague-de-violence-a-charleroi

— -

Charleroi - Bâtiment scolaire incendié

CHARLEROI - Les pompiers de Charleroi ont dû intervenir sur le site de l’école d’enseignement spécial de la rue des Culots, à Fontaine-l’Évêque, dans la nuit de samedi à dimanche, peu avant 1 h du matin.

Le feu ravageait en effet une annexe et menaçait de s’étendre au bâtiment principal tout proche. Par chance, les sapeurs ont pu éviter cette propagation, mais ils n’ont pu empêcher la destruction de l’annexe où le feu avait pris quelque temps plus tôt.

Vu l’heure de l’appel, on ne déplore évidemment aucune victime. L’établissement était bien évidemment désert. L’origine du sinistre parait quant à elle plus que suspecte : plusieurs foyers ont en effet été identifiés par les hommes du feu, qui sont restés un peu moins de deux heures sur les lieux, à se battre contre les flammes.

Descendue sur place , la police locale de la zone des Trieux a donc ouvert une enquête.

Ce sinistre ne devrait toutefois pas perturber la bonne tenue des cours ce lundi matin. Ils pourront se dérouler presque normalement.

26/09/2011 http://www.dhnet.be/dhjournal/archives_det.phtml ?id=1190798


Charleroi - Jet de cocktails Molotov sur le parking du centre commercial

INCENDIE CHARLEROI Spectacle désolant, ce vendredi soir, sur le parking du centre commercial Ville 2, installé sur la Grand rue, à Charleroi. Vers 21 h 30, des inconnus ont en effet bouté le feu à une série de voitures, stationnées face au complexe cinématographique Cinépointcom.

Au total, les cocktails Molotov ont atteint cinq véhicules qui se sont instantanément embrasés. Avertis des faits, les pompiers de Charleroi sont descendus sur place et ont tenté de limiter les dégâts.

Mais malgré leur intervention rapide, les cinq automobiles ont été sérieusement endommagées, voire carrément détruites.

Descendue sur place, la police locale de Charleroi a ouvert une enquête et fait appel aux experts du laboratoire, qui n’ont pas tardé à rejoindre le centre commercial.

Selon les éléments recueillis sur le parking, il s’agit bel et bien de cocktails Molotov, confectionnés artisanalement.

On ignore en revanche si les auteurs visaient une cible en particulier, plusieurs voitures. Ou s’il s’agit d’un acte de vandalisme pur et simple. Les investigations en cours apporteront ces réponses.

Selon un site web, les auteurs auraient ciblé des voitures des marques de luxe comme Mercedes et Audi.

26/09/2011 http://www.dhnet.be/dhjournal/archives_det.phtml ?id=1190796

— - Charleroi - Plus de 50 foyers d’incendie de poubelles au centre-ville

CHARLEROI - Des inconnus ont bouté le feu, partout au centre-ville, aux immondices posées dans la rue, surtout devant des commerces. Plusieurs façades et vitrines ont été endommagés par les flammes, ainsi que des infrastructures éléctriques.

22/09/2011 http://www.dhnet.be/dhjournal/archives_det.phtml ?id=1189222

— -

INCENDIE CHÂTELET Les pompiers de Charleroi et la police locale ont dû intervenir à plusieurs reprises dans les rues de Châtelineau, dans la nuit de mercredi à jeudi, suite à des incendies de poubelles déclenchés par des vandales.

Des faits ont été répertoriés dans les rues Maréchal Foch et Lloyd George, ainsi que sur la place Wilson.

Tout porte à croire que ces voyous ont voulu imiter ceux qui ont commis des faits similaires dans le centre de Charleroi, dans la nuit de lundi à mardi. À cette occasion, une cinquantaine de foyers avaient été répertoriés. Sous l’effet de la chaleur, la vitrine de plusieurs commerçants s’était brisée en mille morceaux.

Jeudi, à Châtelet, une personne a été interpellée, mais la police locale poursuit son enquête.

23/09/2011 http://www.dhnet.be/dhjournal/archives_det.phtml ?id=1190011

Et ailleurs :

Liège - Des voitures brûlées dans cinq communes

LIEGE - En deux nuits, ce sont pas moins de cinq voitures auxquelles on a bouté le feu en région liégeoise. Dans la nuit de jeudi à vendredi, les pompiers de différentes casernes sont intervenus rue de la Mallieue, à Saint-Georges ; rue Dejardin, à Grâce-Hollogne ; et allée des Robiniers, à Cheratte. Et la nuit suivante, c’est rue Hurbise, à Herstal, que les hommes du feu ont été appelés pour éteindre une Audi en proie aux flammes. À Ans, un autre véhicule a subi des dégâts, plus légers car seuls ses pneus ont brûlé. Jusqu’à présent, aucun lien n’est établi entre ces incendies.

26/09/2011

— -

Mons - De jeunes incendiaires s’en prennent à un tracteur-pelleteuse

Mardi en fin de soirée, il était environ 23 h lorsqu’un individu a signalé à la police de Mons-Quévy que quatre ou cinq jeunes, âgés d’environ 18 ans, avaient mis le feu à un tracteur-pelleteuse à la rue de Bouzanton. Les jeunes en question ont été aperçus, occupés à prendre la fuite vers la Grand-rue. Les policiers ont procédé aux constatations d’usage sur les lieux. Ils mènent l’enquête en vue d’identifier les auteurs.

22/09/2011 http://www.dhnet.be/dhjournal/archives_det.phtml ?id=1189641

Suivant
Imprimer l'article