Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Bruxelles - Un faux tract provoque la commune de Schaerbeek
(Le 30 septembre 2011)

BRUXELLES - Depuis une semaine, un tract pour le moins douteux circule auprès des particuliers schaerbeekois. Avec un message : Schaerbeek, son bourgmestre en titre Bernard Clerfayt (FDF) et sa bourgmestre faisant fonction Cécile Jodogne (FDF) sont les plus qualifiés pour mener une politique hyper-sécuritaire, depuis que des caméras vont être installées un peu partout sur territoire, lutter contre la malpropreté, expulser les Roms et autoriser l’installation d’une prison à Haren, soit à quelques encablures de la frontière communale...

Un message que l’on croit écrit par les intéressés. Mais il n’en est rien. Il s’agit d’une critique en règle de la politique menée justement par la majorité MR-FDF-Ecolo. De quoi mettre en colère Cécile Jodogne, d’autant que le document reprend l’un des sigles de la commune. Pas l’officiel, mais il s’agit tout de même de celui figurant dans le journal communal.

En tous les cas, lors du bal du bourgmestre Bernard Clerfayt (un événement également évoqué dans le courrier), samedi dernier, c’était l’un des sujets de conversations de la soirée. Et chacun y allant de son hypothèse pour débusquer les auteurs.

“ Bernard Clerfayt et Cécile Jodogne ont porté plainte ”, indique le cabinet des deux bourgmestres. “Ce mardi, le collège a également pris la décision de se constituer partie civile et de désigner un avocat. ”

De son côté, la police enquête pour retrouver les auteurs. Des pistes sont d’ores et déjà évoquées comme des groupes d’extrême gauche. “ Ce sont des méthodes d’extrême-droite utilisées par des gens d’extrême-gauche, à notre sens ”, ajoute encore le cabinet.

D’ailleurs, l’agence de presse brusselnieuws.be mentionne encore que beaucoup de gens, indignés, ont appelé à la commune pour protéster. Quelques personnes aussi pour applaudir, et deux pour protéster que la lettre n’était pas aussi en néerlandais.

28/09/2011 http://archives.sudpresse.be/schaerbeek-polemique-plainte-suite-au-faux-tract-du_t-20110928-H3DJ9P.html ?queryand=schaerbeek&firstHit=0&by=10&begYear=2011&begMonth=09&begDay=29&endYear=2011&endMonth=09&endDay=30&sort=datedesc&when=-1&pos=4&all=21749&nav=1

Suivant
Imprimer l'article