Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Grigny (Essonne) : les CRS en chasse provoquent une réponse
(Le 10 octobre 2011)

Des CRS attaqués au fusil de chasse à Grigny (Essonne) : pas de blessé

AFP, 10.10.11 à 20h12

Une patrouille de CRS a été visée par un homme armé d’un fusil de chasse, lundi à la mi-journée dans le quartier réputé sensible de la Grande-Borne, à Grigny (Essonne), mais il n’y a pas eu de blessé, a-t-on appris de sources concordantes.

Une patrouille de CRS a été visée par un homme armé d’un fusil de chasse, lundi à la mi-journée dans le quartier réputé sensible de la Grande-Borne, à Grigny (Essonne), mais il n’y a pas eu de blessé, a-t-on appris de sources concordantes.

Vers 12H10, un homme au visage cagoulé a tiré à une seule reprise avec un fusil à pompe en direction d’un fourgon à l’arrêt dans lequel se trouvaient six CRS, a indiqué une source policière. Les six policiers ont été protégés par la porte arrière du véhicule. Aucun d’entre eux n’a été blessé.

L’agresseur, qui se trouvait à une vingtaine de mètres selon cette même source, a réussi à prendre la fuite. L’impact relevé dans la portière mesure trois centimètres, selon Unité Police SGP-FO, premier syndicat des gardiens de la paix. « Que faut-il pour mettre fin à cette violence qui s’accroît quotidiennement ? », interroge son secrétaire général, Nicolas Comte, dans un communiqué envoyé à l’AFP, dénonçant « un acte loin d’être isolé ».

Le syndicat Alliance, second syndicat des gardiens de la paix, déplore de son côté « un sentiment d’impunité systématique dans ce quartier-là ».

Suivant
Imprimer l'article

Et voilà le résultat...