Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Turin : évasion du Nouvel An au centre de rétention
(Le 1er janvier 2012)

Turin : évasion du Nouvel An au centre de rétention

Traduit de l’italien par nos soins d’un journal local reproduit sur macerie @ Gennaio 1, 2012

Une vingtaine de retenus du Centre de rétention de Turin (CIE) tenté de s’évader peu après minuit, et quatre ont réussi à franchir la clôture et à disparaître sans laisser de trace.

Un cinquième, un Sénégalais de 28 ans, a été bloqué sur une route à proximité, et il a été arrêté : les agents se sont engagés dans une bagarre au cours de laquelle un d’eux a été mordu au bras, et légèrement blessé [5 jours d’ITT, NdT]. La tentative d’évasion a été précédée par des jets d’objets contre le personnel de l’armée et des forces de police chargées de la surveillance du centre. L’épisode s’est produit dans ce qu’on appelle la « zone bleue » du complexe.
Cette même nuit, un autre policier a été légèrement blessé. Avant d’"évasion du Nouvel An" dans le centre de rétention de Turin, s’était produit "l’évasion de Noël" : le soir du 25 Décembre, 21 retenus avaient réussi à quitter l’établissement.

Suivant
Imprimer l'article