Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Italie : multiplication des attaques contre les collecteurs d’impôts & amendes
(Le 17 janvier 2012)

Italie : trois engins explosent devant un siège d’Equitalia, dégâts matériels

AFP, 17/01/2012 à 08:08

Trois engins explosifs ont explosé lundi soir devant les portes d’une agence régionale d’Equitalia, organisme italien chargé de la collecte et du recouvrement des impôts et amendes, à Naples (sud), sans faire de blessés, ont annoncé les autorités locales.

Les trois explosions ont brisé des vitres et endommagé les grilles, selon les mêmes sources.

Le 9 décembre, le directeur général d’Equitalia avait été blessé à la main et aux yeux dans l’explosion d’un colis piégé revendiquée par des anarchistes italiens.

Au cours du mois de décembre, trois agences locales d’Equitalia ont été la cible d’attaques au coktail Molotov, sans faire de victimes. Des personnels ont reçu des courriers contenant des balles et des lettres menaçantes et plusieurs bureaux ont du être évacués après des alertes à la bombe.

Chargé de collecter les impôts et les charges sociales, cet organisme public est impopulaire en Italie. Des citoyens ont manifesté dans le passé devant ses agences, l’accusant de commettre des erreurs auprès des contribuables qui paient régulièrement leurs impôts alors que l’évasion fiscale est très répandue dans le pays. Leur mouvement, "anti-Equitalia", s’était toutefois désolidarisé de l’attentat contre le directeur général.

...

Suivant
Imprimer l'article