Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Nanterre : Des jeunes tabassent des policiers
(Le 23 juin 2006)

Des jeunes tabassent des policiers à Nanterre L’agression a eu lieu jeudi soir lors simple contrôle routier. Trois policiers contrôlaient deux jeunes circulant à scooter, lorsqu’ils ont été attaqués par une quinzaine d’autres.

Créé le 23 juin 2006 Mis à jour le 23 juin 2006 à 13h38

Trois policiers ont été passés à tabac jeudi soir à Nanterre (Hauts-de-Seine), à la suite d’un simple contrôle routier, par une quinzaine de jeunes, dont deux ont été interpellés. L’information, révélée par le Parisien de vendredi, a été confirmée de source policière.

L’agression a eu lieu jeudi vers 19 heures boulevard de Pessaro, à proximité de la préfecture, alors que les trois policiers contrôlaient, jusque-là sans problème, deux jeunes circulant à scooter. Mais une quinzaine d’autres sont arrivés et ont agressé physiquement les policiers, jetés à terre et maintenus par leurs agresseurs pour être roués de coups.

Le quartier "un peu tendu en ce moment"

Deux des policiers ont écopé de quatre jours d’interruption totale de travail. Le troisième, plus gravement blessé, a eu 45 jours d’ITT et souffre notamment d’une fracture du rachis. Deux des agresseurs présumés, un mineur de 17 ans et un majeur de 18 ans, ont été interpellés et placés en garde à vue au commissariat de Nanterre, où ils étaient toujours vendredi à la mi-journée.

Le quartier du boulevard de Pessaro est "un peu tendu en ce moment", et la police risque ce genre d’incidents lorsqu’elle intervient en effectifs insuffisants, a commenté vendredi une source policière.

Sources : http://tf1.lci.fr/infos/france/0,,3311481,00.html

Suivant
Imprimer l'article