Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Belgique - Quelques brèves de février 2012
(Le 22 février 2012)

DESTELBERGEN - Des voleurs ont cambriolé la maison du chef de la fraction parlementaire du parti fasciste flamand Vlaams Belang, Geert Goubert. Ils se sont introduits en cassant un carreau. Ils ont ravagé l’intérieur et ont emporté nombreux objets de valeur, de valeur sentimentale et des documents de la famille.

21/2/2012 www.nieuwsblad.be


NIVELLES - Dimanche après-midi, il était environ 15 h 30 quand la concierge de l’école normale située rue Emile Vandervelde a constaté une effraction dans les bâtiments. Une porte a été fracturée et de nombreuses dégradations ont été commises à l’intérieur avec des vidanges d’extincteurs. Les dégâts sont assez conséquents. Il n’y a pas eu de vol apparemment c’est du vandalisme pur et simple.

21/2/2012 http://www.dhnet.be/


VERVIERS - Durant le week-end, des dégradations ont été commises à l’église Sainte Médiatrice située rue de Jehanster à Verviers. Ces actes de vandalisme ont été commis. C’est dimanche en fin d’après-midi que la femme de ménage s’est rendue compte du méfait. Le Christ suspendu derrière l’autel de la Chapelle Saint-Pierre avait été décroché et brisé en plusieurs endroits. Il semble que c’est dans l’après-midi de dimanche que les dégradations ont été commises. Car dimanche aux environs de midi, le Christ était toujours suspendu et en bon état. La police est venue constater les faits.

14/2/2012 http://www.dhnet.be/dhjournal/archives_det.phtml ?id=1232639


CHARLEROI - Le feu a été bouté à deux camionnettes et deux voitures stationnées dans la rue Léopold à Montignies-sur-Sambre, durant la nuit de samedi à dimanche, vers 3 heures, a-t-on appris dimanche auprès du Service Régional d’Incendie de Charleroi. Malgré l’intervention des pompiers, les deux camionnettes et les deux voitures ont été détruites. La police locale de Charleroi a ouvert une enquête. Un autre incendie volontaire, qui ne semble pas lié à celui de Montignies-sur-Sambre, a été constaté durant la même nuit, sur la chaussée de Fleurus, à Jumet. Du produit accélérant a été déversé sur le capot et à l’intérieur d’une BMW qui a été réduite en cendres.

12/02/2012 http://www.rtl.be/info/votreregion/hainaut/856143/cinq-vehicules-incendies-a-montignies-sur-sambre-et-jumet


BRUXELLES - Le député fédéral et échevin louviérois Olivier Destrebecq (MR) a été agressé avec son épouse, samedi soir à Bruxelles, rapporte le site internet du groupe Sudpresse. Un motard tente de voler son sac Samedi vers 18h30, un individu, habillé comme un motard et casqué, s’est jeté sur la voiture du couple, à l’arrêt à hauteur d’un feu rouge à la Barrière de Saint-Gilles, et a donné un coup de tête dans la vitre latérale, côté passager, afin de voler le sac de l’épouse de M. Destrebecq. Cette dernière, ainsi que son époux, ne se sont pas laissés faire et ont donné des coups à l’agresseur, explique Sudpresse, qui précise que l’individu a, lui aussi, donné un coup de poing dans le visage du député. Des témoins de la scène se sont alors rassemblés autour de la voiture, ce qui a finalement mis en fuite l’agresseur casqué. M. Destrebecq et son épouse souffrent de contusions diverses.

12/02/2012 http://www.rtl.be/info/votreregion/bruxelles/856219/saint-gilles-l-echevin-louvierois-olivier-destrebecq-et-son-epouse-agresses


ASSE - Sur le parking d’un concessionnaire BWM à Asse, une BWM a été reduite en cendres. Les pompiers ont pu prévenir une propagation du feu vers d’autres véhicules et les bâtiments.

11/2/2012 http://www.nieuwsblad.be/article/detail.aspx ?articleid=VA3M2406_3


HEMIKSEM - Pendant la nuit, des inconnus sont pénétrés sur un chantier à Hemiksem. Ils y ont défoncées trois grues, cassant les vitres et la cabine. Quelques conteneurs de bâtiment auraient aussi été vandalisés. Les inconnus ont aussi laissé des tags sur place.

8/2/2012 www.nieuwsblad.be

Suivant
Imprimer l'article