Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Rouen : pétanque et molotovs
(Le 6 mars 2012)

Jets de cocktails molotov sur des voitures de police à Rouen

AFP, 05.03.2012, 12h49

Des jeunes ont incendié dimanche soir un véhicule de police et endommagé un autre, qui étaient tous deux stationnés devant un bureau de police de Rouen, avec des cocktails molotov et des boules de pétanque, a-t-on appris lundi de source policière.

Un policier qui était en faction devant ce bureau de police du quartier de grands ensembles des Hauts de Rouen a tiré à plusieurs reprises en direction de ce groupe pour se défendre, selon cette source, après avoir été atteint, mais pas blessé, par un cocktail molotov.

Un jeune homme blessé, qui pourrait faire partie du groupe des agresseurs, a été placé en garde à vue au Centre hospitalier universitaire régional (CHUR) de Rouen, peu après les faits. Mais le parquet de Rouen se refusait, dans l’immédiat, à faire un lien avec cette affaire.

Selon les premiers éléments de l’enquête confiée au Service régional de police judiciaire (SRPJ) de Rouen, le groupe était composé d’une quinzaine de jeunes cagoulés. L’agression qui s’est produite peu après 20H00 semblait "préparée" et visait les véhicules de police dont l’un a été incendié et l’autre endommagé. Les enquêteurs ont retrouvé sur place une quinzaine de boules de pétanque et les traces laissées par plusieurs cocktails molotov. Ils ignoraient lundi en milieu de journée quelle était l’origine de cette agression.

Suivant
Imprimer l'article