Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Grigny (Essonne) : molotovs contre les CRS, le fourgon incendié
(Le 15 avril 2012)

Grigny : cocktails molotov contre les CRS

Europe1, 14 avril 2012

Des incidents ont opposé vendredi soir une quinzaine d’individus aux forces de l’ordre dans le quartier de la Grande Borne à Grigny, dans l’Essonne.

Peu avant 23h, des CRS qui venaient sécuriser le secteur, théâtre de plusieurs assassinats ces dernières semaines, ont été attaqués par des jets de projectiles et de cocktails molotov, dont l’un sur leur véhicule, selon les informations recueillies par Europe 1. Les fonctionnaires, appartenant à la CRS 40 basée à Dijon et actuellement déployés en renfort dans le secteur, n’ont pas été blessés. Ils ont riposté par des tirs de grenades lacrymogènes.

Quelques kilomètres plus loin, à Saint-Michel-sur-Orge, des policiers ont interpellé en flagrant délit deux personnes qui préparaient également des cocktails molotov.


Guet-apens à Grigny pour les CRS de Plombières

Journal de Saône-et-Loire, 15/04/2012 à 05:00

Une patrouille de policiers de la CRS n° 40 de Plombières-lès-Dijon, qui participait aux missions de recherche et de sécurisation dans l’Essonne, où sévissait le « tueur à la moto » a été prise à partie, ce vendredi, vers 23 heures, dans la cité de La Grande Borne, à Grigny.

Des cocktails Molotov enflamment le fourgon

Les CRS, qui étaient trois dans le fourgon de patrouille, sont tombés dans un véritable guet-apens : une quinzaine de jeunes gens aux visages dissimulés sous des capuches les ont littéralement pris d’assaut, et ont lancé des cocktails Molotov sur leur véhicule, tentant de l’immobiliser.

Les CRS se sont dégagés une première fois en utilisant des gaz lacrymogènes, sans toutefois tirer de grenades, mais les agresseurs les ont poursuivis, et ont de nouveau lancé des engins incendiaires sur le fourgon, qui a dû se retirer alors qu’il était en feu.

Aucun des occupants du véhicule n’a été blessé, et ce samedi soir, les deux sections de la CRS 40 qui se trouvent en renfort dans l’Essonne patrouilleront de nouveau dans les cités sensibles.

Suivant
Imprimer l'article