Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Bologne : tentative d’évasion et belle révolte au centre de rétention
(Le 19 avril 2012)

Bologne : tentative d’évasion et belle révolte au centre de rétention

Bologne, 15 avril 2012 - Nuit très mouvementée au centre de rétention de Bologne : vers 2h30, un groupe de 10 personnes a tenté de s’évader de la structure, en grimpant aux grillages. Lorsque le personnel de garde les a vu et a essayé d’intervenir, des dizaines d’autres enfermés du centre ont caillassé les policiers et les militaires [chargés de la surveillance des centres de rétention en Italie] avec des détritus et des morceaux de briques. Ce matériel avait été obtenu en brisant les parois d’une chambre, à l’aide d’une porte dégondée et utilisée comme bélier.

Pour étouffer la révolte, il a fallu près de deux heures et également l’intervention des pompiers, pour éteindre les matelas ignifugés qu’ils avaient tenté d’incendier (provoquant beaucoup de fumée mais pas de flammes).

Deux militaires ont été légèrement blessé, et une de leur camionnette, utilisée pour bloquer une voie de fuite a été dégradée.

Deux sans-papiers, du groupe qui avait au départ tenté l’évasion, sont tombés. Ils ont été hospitalisés (10 et 7 jours d’ITT pour fracture des articulations).

Traduit de l’italien par nos soins d’un article de journal local reproduit sur macerie @ Aprile 16, 2012

Suivant
Imprimer l'article

L’entrée du centre de rétention de Bologne, surveillée par une jeep de l’armée