Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Italie : quelques attaques récentes
(Le 5 mai 2012)

[Il y a quelques semaines, nous avions réalisé une chronologie de plusieurs attaques survenues en avril en Italie, soit en lien avec la lutte contre le TAV, soit contre les keufs, et pour beaucoup des attaques contre des locaux de partis politiques. En voici quelques nouvelles.]

Nardò (Lecce), 3 mai : Deux jours après les festoiements des syndicats, quelqu’un a fait la fête à une syndicaliste de l’UGL, Paola Mita, en brûlant sa voiture.

Crema, 2 mai : Selon la presse locale, une des voitures personnalisées du candidat Pdl [droite unie] aux municipales, Antonio Agazzi, a été dégradée. Tous les autocollants ont été arrachés, et plusieurs parties du véhicule démontées.

Turin, 1er mai : Dure journée pour le Parti Démocrate [PD, gauche], qui s’obstine encore à défiler dans les cortèges des travailleurs. En début de journée, un groupe de jeunes conteste la présence du maire Piero Fassino en tête de la manifestation, tentant de l’en chasser. La police intervient immédiatement en chargeant, mais les contestations ne s’arrêteront pas là. Elles continueront tout au long de la manif, jusqu’à l’arrivée place San Carlo, où son discours est interrompu par des sifflements qui proviennent de plusieurs endroits. Une fois le rassemblement final terminé, le bout de cortège du PD tente de se rendre sur la place, amis quelques manifestants lui intiment de dégager, aux cris de "Plus de bordel, moins de Fassino" [“Più casino meno Fassino”], "Le 1er mai est aux travailleurs, Fassino et le PD hors de nos vies" [“Il primo maggio è dei lavoratori, Fassino e PD fuori dai coglioni”, "nos couilles" littéralement], "la rage sociale vous le fera payer" [La rabbia sociale ve la farà pagare] et autres insultes. Pendant que leurs militants se défilent, les gorilles professionnels de l’entreprise de vigiles Hydra Service réagissent avec des lacrymos et des coups. mais cela ne suffit pas, et ils doivent bouger à leur tour. Dans l’embrouille, le pare-brise de la camionnette du Parti démocrate se prend des coups de marteaux.
[Récit traduit de macerie @ Maggio 1, 2012]

Massafra (Tarento), 27 avril : Au cours de la nuit, la voiture du lieutenant des carabiniers Giuseppe Beltempo, commandant du poste de police local, a été aspergée de liquide inflammable et allumée, à quelques centaines de mètres de la caserne. L’arrivée des pompiers a été inutile, la voiture a été complètement détruite.

Suivant
Imprimer l'article

Nardò (Lecce), 3 mai

Turin, 1er mai

Massafra (Tarento), 27 avril