Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Football et baston aux Champs=Elysées
(Le 1er juillet 2006)

Le samedi 01 juillet 2006

Mondial-2006 : retour au calme sur les Champs-Elysées

Agence France-Presse

PARIS

Le calme est revenu dimanche aux alentours de 03H00 sur les Champs Elysées à Paris où des incidents avaient été provoqués par quelques dizaines de jeunes peu après la victoire de l’équipe de France en quart de finale du Mondial 2006, a constaté l’AFP.

L’avenue a été rouverte à la circulation, a indiqué la préfecture de police qui a précisé qu’une quarantaine de personnes avaient été interpellée pour des "vols avec violence, jets de projectiles et dégradations".

Vers 03H00, aucun chiffrage global du nombre de personnes venues fêter la victoire n’était disponible. Selon les journalistes de l’AFP présents sur place, plusieurs milliers de personnes sont venus rendre hommage sur l’avenue à la performance des Bleus.

Peu après 01H00, des incidents relativement violents avaient éclaté dans le haut de l’avenue des Champs-Elysées à Paris, plusieurs dizaines de jeunes lançant des bouteilles sur les forces de l’ordre et mettant le feu à deux véhicules.

Quelques personnes ont été légèrement blessées parmi les gens qui faisaient la fête, à cause des jets de bouteille, a indiqué la préfecture sans préciser leur nombre exact.

Plusieurs dizaines de jeunes ont lancé des bouteilles, pierres et autres projectiles sur les forces de l’ordre, stationnées dans les rues perpendiculaires à l’avenue, qui ont répliqué par des tirs de gaz lacrymogènes.

Les vitrines du restaurant MacDonald’s située en haut de l’avenue ont été brisées, des motos en stationnement ont été renversées.

Un groupe a endommagé à coups de pierre un véhicule garé près de l’Arc de Triomphe, avant d’y mettre le feu. Un scooter a également été incendié.

Ces deux incendies ont été éteints, a constaté l’AFP.

sl-tg/elr/abl/mpd

Suivant
Imprimer l'article