Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Maretz (nord) : le village revit petit à petit. Après la mairie, l’école incendiée.
(Le 23 mai 2012)

Maretz (nord) : après la mairie, l’école incendiée

JSL, 23/05/2012 à 14:17

Une école maternelle a été totalement détruite par un feu probablement d’origine criminelle, dans la nuit de mardi à mercredi, à Maretz (Nord), deux semaines après l’incendie volontaire de la mairie de cette commune, a-t-on appris de sources concordantes.

Les sapeurs-pompiers sont arrivés sur place peu après 3 heures et le feu a été circonscrit aux alentours de 4h45 du matin, a indiqué une source proche de l’enquête.

L’école maternelle a été entièrement détruite par les flammes, selon cette source.

« Les premières constatations nous permettent de penser qu’il s’agit de nouveau d’un incendie volontaire, malheureusement. On part clairement sur la piste d’un incendie volontaire », a déclaré le procureur de la République de Cambrai, Jérôme Marilly, qui devait se rendre sur place mercredi en début d’après-midi.

« Il n’y a aucun élément qui nous permette de penser qu’il s’agit d’un court-circuit électrique », a-t-il précisé.

« Il s’agit du troisième incendie volontaire » contre des bâtiments publics, après celui de panneaux électoraux devant une salle des fêtes et celui de la mairie, a poursuivi le procureur, évoquant « un trouble à l’ordre public important » et « une série inquiétante ».

« Au regard des deux autres incendies qui se sont déclarés sur les symboles forts de la commune », la piste criminelle est privilégiée par les enquêteurs, a également dit la source proche de l’enquête.

L’incendie de l’école maternelle est le troisième incendie en un mois dans cette commune d’environ 1500 habitants. La mairie avait été détruite par un feu volontaire le 10 mai, sans faire de blessé. Des panneaux électoraux avaient également été incendiés dans la nuit du 24 au 25 avril aux abords de la salle des fêtes de Maretz.

Un chien spécialisé dans la recherche de produits accélérateurs d’incendie sera présent sur le site vendredi pour déterminer le point de départ du feu, et confirmer que l’incendie a été provoqué par une substance inflammable, selon le procureur et la source proche de l’enquête.

Les prélèvements effectués vendredi seront comparés aux traces d’effraction retrouvées sur une fenêtre de la mairie de Maretz, selon la source proche de l’enquête.

La brigade de recherches de la gendarmerie de Cambrai est chargée de l’enquête.

Suivant
Imprimer l'article