Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Bordighera : micros et caméras trouvés au domicile de compagnons anarchistes [mis à jour]
(Le 29 mai 2012)

Bordighera : micros et caméras trouvés au domicile de compagnons anarchistes

Les espions habituels [la Digos, soit la DCRI italienne] ont entrepris de dégrader la serrure de notre domicile et de ruiner notre frigo en nous collant leur oreilles électroniques.

Par les temps qui courent, rien ne nous étonne, nous ne savons pas s’il s’agit de vieilles ou de nouvelles enquêtes. Reste le souhait habituel, qu’ils aillent se foutre leur engin au cul !

Toujours pour l’anarchie, Anna et Alfredo

Traduit de l’italien par nos soins de informa-azione, Lun, 28/05/2012 - 22:29


Espions et matons, mise à jour

Au beau milieu du printemps, il est temps de recueillir les champignons ; hier, nous avions envoyé les photos des premières récoltes dans notre maison de Bordighera, aujourd’hui nous mettons à jour la cueillette avec 4 micros et une caméra. Soit, pour la précision : un micro à l’arrière du frigo, un dans la chambre à coucher, un sur une poutre près du lustre, un à l’entrée de la maison et, dulcis in fondo, une gracieuse petite caméra qui filmait l’escalier de l’entrée. Tous reliés par un transformateur au réseau électrique de la maison.

Anna et Alfredo

Complété de informa-azione, Lun, 28/05/2012 - 22:29

Suivant
Imprimer l'article