Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Faucogney-et-la-Mer (Franche-Comté) : Incendie à la mairie
(Le 16 juin 2012)

Incendie à la mairie de Faucogney-et-la-Mer

Le pays HBM, 16/06/2012 à 05:00

La mairie de Faucogney a été la cible d’un incendie volontaire, dans la nuit de jeudi à vendredi. S’il n’y a pas de dégât à l’intérieur du bâtiment, la porte de la mairie a été entièrement brûlée, la façade de la mairie a été noircie et des fils électriques, tableaux d’affichage et jardinières fleuries ont été endommagés.

L’alerte a été donnée peu avant 1 h, hier matin, par une habitante qui avait entendu des crépitements venant de la mairie de Faucogney. Rapidement sur place, les sapeurs pompiers de la localité n’ont pas eu de mal à maîtriser l’incendie. Selon les premiers éléments de l’enquête menée par la communauté de brigades de Luxeuil-les-Bains, l’origine de l’incendie ne ferait aucun doute : un bidon a en effet été retrouvé devant la porte de la mairie. Il s’agirait donc d’un acte criminel, déploré par le maire de la commune, Laurent Seguin, suppléant de Jean-Michel Villaumé aux élections législatives dans la 2 e circonscription de Haute-Saône.

Arrivé sur place quelques minutes après les pompiers, Laurent Seguin n’a pu que constater l’ampleur des dégâts : « Rien que pour remplacer la porte, il y en aurait pour 5000 à 6000 €. Et le montant total des réparations pourrait dépasser les 15 000 € », estime-t-il.

Cet incendie volontaire a également été condamné par le député-maire d’Héricourt Jean-Michel Villaumé. « Cet acte criminel porte atteinte à une mairie, lieu symbolique de notre République. Je fais confiance à la gendarmerie et à la justice pour que l’enquête conduise à l’interpellation des auteurs de cet acte très grave », écrit-il dans un communiqué

Suivant
Imprimer l'article