Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Brèves belges de juin 2012
(Le 30 juin 2012)

Charleroi - Plus de loyer à payer pour un moment

CHARLEROI - C’est une petite catastrophe pour la société de logements sociaux le Logis moderne. Dans la nuit de mercredi à jeudi, un incendie criminel a ravagé les bureaux de la comptabilité, provoquant des désagréments qui auront des conséquences sur les paiements de salaires et les précomptes immobiliers des locataires. Vers 1 hdu matin, l’alarme s’est déclenchée dans les locaux administratifs installés à la rue des Saules, à Monceau-sur-Sambre. Des individus venaient en effet de s’y introduire par effraction, probablement pour y commettre un vol. N’ayant apparemment rien trouvé d’intéressant, les intrus ont décidé de bouter le feu au bâtiment avant de prendre la fuite. À l’arrivée de la police locale et du responsable technique, les flammes ravageaient déjà le service comptabilité. Sept extincteurs ont été vidés avant que les pompiers de Charleroi n’interviennent pour circonscrire le sinistre. Au total, les sapeurs ont mis près de deux heures pour en venir à bout. Les dégâts matériels sont considérables. Toute la comptabilité du Logis moderne est partie en fumée, depuis les documents papiers jusqu’aux disques durs renfermant de précieuses informations. Les salaires du personnel accuseront donc un certain retard : un coup dur pour certains, qui comptaient bien sur cet argent pour payer leurs vacances. De même, le calcul des précomptes immobiliers à rembourser aux locataires devra être refait. Cet incendie criminel causera donc de sérieux problèmes administratifs au Logis modene qui regroupe quelque 2.500 logements sur les entités de Monceau, Jumet, Roux, Goutroux et Gerpinnes. Les locaux, eux, resteront fermés jusqu’à la fin de la semaine prochaine, au mieux. Pour bon nombre de personnes, locataires comme employés, il faudra donc prendre son mal en patience. Tout cela, probablement, à cause de cambrioleurs frustrés.

29/6/2012 http://www.dhnet.be/dhjournal/archives_det.phtml ?id=1270831


Bruxelles - Cambriolage chez le Service de Prévention

BRUXELLES - Des cambrioleurs ont été interpellés ce week-end à Forest. Ils s’étaient introduits dans le bâtiment du service de prévention de la commune, qui gère au niveau local... les mesures judiciaires alternatives. Une activité était organisée samedi au Bempt. L’organisation avait nécessité l’emprunt d’équipements au service de prévention. En journée, les deux suspects s’étaient signalés en donnant un coup de main au personnel, l’aidant à déménager les tables et les chaises. Leur geste n’était pas sans arrière-pensée : il leur avait permis de repérer les lieux et donc de revenir le soir quand tout serait terminé et rangé. Ils sont revenus vers 22 h... avec une échelle. Ils ont cassé une vitre et ont pu s’introduire dans le bâtiment de la rue de Mérode. Mais un voisin a tout vu. Et deux patrouilles de la zone Midi ont interpellé Faycal et Ahmed, 18 et 19 ans, qui espéraient voler du matériel photo et étaient déjà bien connus. Le service de prévention s’occupe aussi du décrochage scolaire, des gardiens de la paix et de la prévention des assuétudes.

http://www.dhnet.be/dhjournal/archives_det.phtml ?id=1269877

26/06/2012


Mons - Perturber la circulation ferroviaire

MONS - Un câble d’aiguillage a été sectionné aux abords de la gare de Mons en début lundi d’après-midi. Le trafic en gare a été paralysé pendant plus d’une heure dès 13h15. Le trafic a repris à partir de 14h30. L’origine le coupure du câble n’est pas encore connue. Le trafic ne devrait pas s’en trouver trop perturbé aux heures de pointe du soir. La gare est actuellement en travaux préparatoires dans le cadre du chantier de construction de la future gare de l’architecte Santiago Calatrava à l’horizon 2015. "Le fait que la gare soit en travaux empêche certains mouvements", a indiqué le porte-parole d’Infrabel. "A cela est venu se greffer la coupure d’un câble de deux aiguillages qui a paralysé les deux voies principales et, par conséquent, tout le trafic en gare pendant un bonne heure à partir de 13h15". Selon Infrabel, la circulation des trains a progressivement repris vers 14h30. "Des retards restent à résorber mais nous ne prévoyons pas de grosses perturbations pour l’heure de pointe", selon Infrabel. La cause de la coupure du câble reste inconnue. Une enquête est menée pour savoir si le câble a été endommagé par un engin de chantier ou s’il s’agit d’un acte de malveillance.

25/6/2012 http://www.rtl.be/info/votreregion/hainaut/888257/gare-de-mons-paralysee-peu-de-perturbations-a-l-heure-de-pointe


Bruxelles - Un sport pas comme les autres

BRUXELLES - Le feu a été bouté lundi matin vers 2h20 à une Mercedes stationnée avenue Franz Guillaume à Evere, a indiqué le porte-parole de la zone de police Nord, Roland Thiébault. Deux autres voitures ont pris feu, dont une Ford Fiesta qui s’est totalement consumée. Les incendiaires ont pris la fuite avant l’arrivée de la police. Ils n’ont pas été retrouvés. Roland Thiébault a fait remarquer que des incendies volontaires sur des véhicules sont régulièrement constatés par vagues, mais qu’il n’y a pas de concentration sur des secteurs spécifiques.

25/6/2012 http://www.rtl.be/info/votreregion/bruxelles/888300/bruxelles-3-voitures-incendiees-a-evere-une-fois-de-plus


Mons - Bonne chance !

MONS - Un individu placé sous mandat d’arrêt mercredi après-midi par la juge d’instruction montoise Véronique Laloux a réussi à échapper à la vigilance des policiers, malgré les menottes qu’il avait aux poignets, a indiqué le parquet de Mons. L’homme n’est pas considéré comme étant dangereux. Ce jeudi matin, il n’a toujours pas été retrouvé. Un individu, interpellé dans le cadre d’une enquête judiciaire a été présenté cet après-midi à la juge Véronique Laloux au palais de justice de Mons. Au moment de l’emmener à la prison de Mons, il a bousculé un agent et s’est enfui, les mains menottées dans le dos. "Nous sommes actuellement à sa recherche, a confirmé le chef de corps de la police de Mons, Marc Garin. Rien ne laisse penser que cet individu est dangereux. De plus, il a les mains menottées, ce qui limite fortement ses possibilités".

Un hélicoptère et des maîtres chiens Un hélicoptère a même été dépêché à Mons. Du ciel, il a scruté les alentours du lycée Jean D’Avesnes où l’on a cru un moment que le fuyard avait trouvé refuge. Les maîtres chiens n’ont pas pu retrouver la trace du trafiquant après plusieurs heures de recherche. Les recherches n’ont, pour l’heure, toujours rien donné. La zone de police de Mons a précisé jeudi que l’individu, un dealer, n’était pas réputé dangereux pour la sécurité publique. Le travail du Service d’Enquêtes et de Recherche de la police de Mons continue avec l’appui des commissariats de sécurité de la zone montoise, via, notamment, un dispositif de signalement. La fuite de l’individu a également été signalée dans l’espace Schengen.

http://www.rtl.be/info/votreregion/hainaut/887202/chasse-a-l-homme-a-mons-la-police-toujours-a-la-recherche-du-fugitif 21/6/2012


Athus - Plus de saisies

Une douzaine de véhicules ont été incendiés dans la nuit de dimanche à lundi dans l’enceinte de la fourrière communale d’Athus. Selon l’Avenir Luxembourg, l’endroit est régulièrement visité par des vandales. Une enquête est ouverte.

19/6/2012 http://www.rtl.be/info/votreregion/luxembourg/886698/athus-une-douzaine-de-vehicules-incendies


Nivelles - Attaquer le commerce

NIVELLES - Les vitrines de plusieurs commerces ont été vandalisées dans la nuit de vendredi à samedi rue de Bruxelles, à Nivelles, rapporte Bel RTL. La police soupçonne des jeunes éméchés qui rentraient de soirée. Elle n’a procédé à aucune arrestation.

16/6/2012 http://www.rtl.be/info/votreregion/brabantwallon/886011/nivelles-plusieurs-commerces-vandalises-cette-nuit


Emeutes à la prison de Bruges

BRUXELLES Le calme est revenu dans la prison de Bruges après la rébellion de samedi soir. Une trentaine de détenus avaient refusé de regagner leur cellule après la promenade. Plusieurs équipes de police avaient été appelées pour ramener le calme, dont les unités d’intervention spéciale de la Police Fédérale. Les exigences des détenus n’ont pas été accordées. Les prisonniers ont causé des dégâts à la cour intérieure et ont même été à l’origine d’un petit incendie. L’ampleur des dommages n’a pas encore été précisément estimée. "Il est clair que la promenade ne sera plus autorisée pendant un petit temps", a expliqué Laurent Sempot, porte-parole de la direction générale des établissements pénitentiaires.

Les détenus, tous condamnés, avaient d’importantes demandes. Ainsi exigaient-ils entre autres plus de sport, plus de chaînes de télévision et un temps d’attente plus court pour les visiteurs. Leurs exigences n’ont pas été rencontrées. "On peut toujours discuter de ce genre de choses. Cependant, il est évident qu’une rébellion n’est pas la bonne manière pour établir un dialogue", précise Laurent Sempot. "Je tiens également à préciser que des mesures disciplinaires suivront certainement pour les détenus concernés".

11/6/2012 http://www.dhnet.be/search/ ?query=incendie&from=2000-01-01&to=2012-06-12&sort=date%20desc&start=10


Leopoldsburg - Attaque contre des collabos de la prison

LEOPOLDSBURG - Samedi, vers 4h du matin, trois véhicules de Bpost ont été détruit par un incendie. Le parquet a envoyé le labo sur place. Un incendie volontaire n’est pas exclu.

(Rappelons que la Banque de la Poste gère les comptes bancaires des prisons et des centres fermés, ndlr.)

11/6/2012 http://www.nieuwsblad.be/Article/Detail.aspx ?articleid=DMF20120610_00179342


Jabbeke - Problème technique

JABBEKE - Samedi matin, vers 7h45, un incendie a ravagé la cabine électrique à côté de l’entreprise Mercatorpress. L’entreprise a été évacuée, les pompiers sont venus sur place et l’alimentation électrique a été coupée. L’origine de l’incendie n’est pas encore déterminée, mais probablement il s’agit d’un problème technique. Une partie de l’entreprise restera paralysée pendant une semaine à cause de la destruction de la cabine.

Mercatorpress est une grande imprimerie commerciale qui imprime notamment toutes les publicités des chaînes de grandes surfaces comme Delhaize, Carrefour, Colruyt etc.

5/6/2012 http://www.nieuwsblad.be/article/detail.aspx ?articleid=BLNDE_20120605_003


Louvain - Slogans anarchistes sur les bureaux du parti politique CD&V

LEUVEN - Des slogans ont été peint sur les bureaux du parti politique CD&V dans la rue Van Mons. A part le A encerclé, symbole du mouvement anarchiste, on pouvait y lire "slogans populistes" et "lutte de classe".

5/6/2012 http://www.nieuwsblad.be/article/detail.aspx ?articleid=DMF20120603_00171189


Anvers - Tentative d’incendie d’un supermarché

ANTWERPEN/HOBOKEN - Pendant la nuit, des inconnus ont bouté le feu à une pile de cartons et de papiers derrière le supermarché Lidl. Deux murs ont été noircis.

4/6/2012 http://www.nieuwsblad.be/article/detail.aspx ?articleid=DMF20120603_00171489


Tentative d’évasion à la prison de Tournai

TOURNAI - Un détenu a pris dimanche matin un gardien en otage à la prison de Tournai. L’individu, qui a été maitrisé, prétendait avoir des explosifs sur lui. Plus tôt dimanche matin, le centre d’appel Rinsis de Mons avait reçu un appel signalant la présence d’explosifs au sein de la prison.

Le calme est néanmoins revenu dimanche vers 07h30 à la prison de Tournai où les policiers ont réussi à maîtriser, dans le sas d’entrée du bâtiment pénitentiaire, le détenu qui tentait de prendre la fuite avec un otage. La prise d’otage s’est déroulée peu avant 07h00 du matin lorsqu’un gardien est allé porter le petit-déjeuner à M. Cazetta. Condamné à vingt ans pour meurtre, Cazetta portait sur lui des "semblants" d’explosifs. Après avoir pris en otage le gardien, l’individu a vainement tenté de s’évader. Avec un autre détenu, Cazetta avait déjà pris en otage un gardien lorsqu’il était détenu à la prison de Jamioulx. Plus tôt dimanche matin, le centre d’appel Rinsis de Mons avait reçu un appel signalant la présence d’explosifs au sein de la prison. Aussitôt alertés, les pompiers de Tournai ont dépêché sur les lieux un camion échelle, une autopompe, un camion citerne et une dizaine d’hommes.

Cazetta a été transféré au module d’isolement à Bruges.

3/6/2012

Suivant
Imprimer l'article