Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Montpellier : la BAC à coups de barre
(Le 28 août 2012)

Montpellier : trois policiers blessés lors d’une interpellation

AFP, 28.08.2012, 20h23

Ils tentaient d’interpeller un adolescent de 14 ans qui poussait un scooter volé lorsqu’ils ont été violemment pris à partie et frappés à coups de barre de fer. Trois fonctionnaires de la brigade anticriminalité (Bac) de Montpellier (Hérault) ont été blessés mardi à la mi-journée dans une cité de la ville.

Les fonctionnaires de police ont été « pris à partie par la famille du jeune, des amis et un groupe qui s’est formé rapidement » dans le quartier des Cévennes, dans l’ouest de la ville, et ils ont été frappés à coups de barre de fer, a raconté le procureur adjoint Patrick Desjardins. Dans la confusion, le mineur a pris la fuite, tandis que ses parents, âgés de 34 et 37 ans, ont été placés en garde à vue, ainsi qu’un autre jeune, a ajouté le magistrat. L’adolescent est revenu sur les lieux une heure plus tard, les mains encore entravées par les menottes dans le dos, et a été à son tour interpellé, a précisé l’état-major de la Sécurité publique de l’Hérault.

Transportés aux urgences du CHU de Montpellier, les fonctionnaires souffrent d’un « poignet cassé, d’un doigt abîmé et d’une oreille en mauvais état », selon le parquet. La durée de leur interruption temporaire de travail n’avait pas encore été arrêtée mardi soir.

Suivant
Imprimer l'article