Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Aubervilliers, les policiers dénoncent des « représailles »
(Le 7 avril 2005)

A Aubervilliers, les policiers dénoncent des « représailles »

Vendredi 08 avril 2005

La voiture personnelle d’un policier incendiée dans la nuit de mercredi à jeudi, le fils d’un autre menacé... Le syndicat de police Alliance a fustigé hier les « représailles » dont seraient victimes certains fonctionnaires d’Aubervilliers (93) après la mort accidentelle, vendredi dernier, d’un jeune originaire de la ville. Celui-ci a chuté de son scooter alors qu’il était poursuivi par un véhicule de la brigade anti-criminalité.

Dans les nuits qui ont suivi l’annonce du décès, plusieurs dizaines de jeunes ont saccagé des vitrines, des Abribus et brûlé de nombreuses voitures dans la ville. Omniprésente sur place, la police a interpellé une trentaine de jeunes, dont certains ont été condamnés dès cette semaine à des peines de prison ferme. Alliance aurait écrit « aux plus hautes autorités » pour demander que cessent « les représailles et les menaces » que subissent, depuis lors, leurs collègues.

Le syndicat s’est par ailleurs « étonné » de la polémique née après le drame. En début de semaine, le procureur de la République de Bobigny a en effet déclaré que « le décès n’était pas dû à un impact avec le véhicule de police ». Dans son communiqué, Alliance précise « ne pas tolérer que l’on suspecte constamment à tort les policiers ». L’organisation souligne aussi que la victime était « très défavorablement connue des services » et qu’il y a quelques semaines, dans d’autres circonstances, elle avait déjà perdu le contrôle de son scooter.

Sources : 20 Minutes, Paris, 08 avril 2005

Suivant
Imprimer l'article