Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Gennevilliers (Hauts-de-Seine) : une vengeance contre la RATP ?
(Le 10 septembre 2012)

Incendie volontaire dans un bus

AFP, 10/09/2012 à 20:11

Cinq hommes ont déclenché un début d’incendie hier soir dans un bus à l’arrêt à Gennevilliers (Hauts-de-Seine) mais le feu a été circonscrit par le conducteur du véhicule et n’a pas fait de blessé, a-t-on appris aujourd’hui auprès de la RATP.

La scène s’est déroulée vers 21 heures 30, alors que ce véhicule de la ligne 235 était stoppé à un arrêt de bus situé à proximité du quartier sensible du Luth. Cinq hommes, le visage dissimulé, sont montés à bord puis ont fait descendre la dizaine de voyageurs avant de mettre le feu à l’intérieur du bus avec un produit inflammable, selon la RATP.

Le feu a pris au niveau d’une banquette mais le chauffeur a pu l’éteindre à l’aide d’un extincteur, d’après cette source. Les malfaiteurs ont brisé cinq vitres du véhicule avant de prendre la fuite, a précisé la RATP.

Par mesure de précaution, la circulation de cinq lignes de bus, dont celle du bus où s’est déclenché le début d’incendie, a été déviée pour une durée indéterminée.

Suivant
Imprimer l'article