Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Prison de Prato (Italie) : une semaine de mitard pour Alessio
(Le 13 octobre 2012)

Mise à jour : Depuis le 12 octobre, Alessio n’est plus à l’isolement et a été changé de section.

Alessio à l’isolement

Ce matin 10 octobre, je suis allée au parloir avec Alessio (incarcéré suite aux affrontements en Val Susa, voir ici), à la prison de Prato. J’ai appris qu’il était à l’isolement depuis 6 jours. 6 jours sans voir et sans parler à personne.

Pour ceux qui le connaissent : sa force, sa détermination et l’enthousiasme rebelle de notre ami et compagnon sont inchangés.

En ce moment, je pense qu’il plus important que jamais de lui faire sentir notre proximité avec des lettres et des télégrammes [comme minimum, NdT].

En attendant de recevoir quelque chose de sa main, voilà un élément sur sa mise à l’isolement : suite au tabassage d’un jeune par les matons dans la section 3 de la prison, un groupe de prisonniers a protesté en refusant de remonter en cellule. Ensuite, et après deux rapports des matons, ils ont voulu transférer Alessio dans une autre section, et il a protesté...

A présent, il est à l’isolement, et il ne sait pas pour combien de temps.

Complicité et solidarité avec Alessio !

Une accolade,
Sofia

Pour lui écrire :
Alessio Del Sordo
Via La Montagnola 76,
59100, Prato

Traduit de l’italien de informa-azione, Sab, 13/10/2012 - 09:39


Quant au camarade Maurizio Ferrari, lui aussi toujours en prison préventive suite à l’opération répressive du 26 janvier 2011, il a été transféré le 6 octobre de la prison de Cuneo à celle de Ferrara. Le rassemblement du 7 octobre devant la prison de Cuneo a bien sûr été maintenu.

Pour lui écrire :

Maurizio Ferrari
C.C. Via Arginone, 327
44122 FERRARA

Suivant
Imprimer l'article