Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Compiègne (Oise) : les gendarmes en résidence dans un hôtel se rappellent qu’ils sont mobiles
(Le 24 octobre 2012)

Compiègne : des gendarmes évacués d’un hôtel après des menaces de mort

Le Parisien | Publié le 24.10.2012, 09h26

Ce lundi 22 octobre, vers 11 h 45, des policiers ont procédé à l’évacuation d’un hôtel à Compiègne (Oise). Les forces de l’ordre sont intervenues après la réception, par le gérant des lieux, d’un mail particulièrement inquiétant et contenant des menaces de mort à l’encontre de gendarmes, actuellement en résidence dans son établissement.

Rattachés à un peloton de gendarmerie mobile, ces derniers ont été placés en sécurité avant l’intervention d’une équipe de démineurs, alors qu’un périmètre de sécurité était disposé autour des lieux. « Dans ce mail, il était fait état d’une grande attaque menée contre ces militaires, confie un haut fonctionnaire. Le ou les auteurs de ce courriel précisaient encore qu’ils allaient tuer des gendarmes s’ils ne quittaient pas immédiatement l’hôtel dans lequel ils séjournaient ».

Après avoir fouillé l’ensemble du bâtiment concerné, les forces de l’ordre n’ont rien détecté de suspect et le périmètre de sécurité a été levé vers 17 h 30. Les enquêteurs de l’antenne de la police judiciaire de Creil ont été chargés des investigations.

Suivant
Imprimer l'article