Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Reggio Emilia (Italie) : nouvelle attaque contre un relais de téléphone portable
(Le 28 novembre 2012)

Reggio Emilia (Italie) : nouvelle attaque contre un relais de téléphone portable

Une autre antenne-relais dans le viseur. Après l’incendie d’un relais de l’opérateur "Terna" le 10 septembre, les pompiers de Reggio Emilia et les carabiniers sont intervenus hier via Serra, dans une zone de campagne en banlieue sud de Reggio, suite à un nouvel incendie, cette fois contre une station-base de l’opérateur "Wind", à l’aide d’un pneu enflammé.
Selon les militaires, quelqu’un a forcé le grillage pour atteindre la cabine placée sous le pont du relais, là où un pneumatique a été déposé. Le montant des dégâts reste encore à évaluer.

L’incendie rappelle les épisodes de ces derniers mois, notamment dans la région de Parme. Fin août, des incendies s’étaient produits contre trois relais de téléphonie mobile à Bianconese di Fontevivo (voir ici). L’enquête avait terminé sur les bureaux du parquet antiterroriste de Bologne, suite à l’hypothèse qu’il s’agissait d’anarcho-insurrectionnalistes : un tag avec "Liberté pour Marco Camenish !" et un A cerclé avait été retrouvé près d’un des relais. La mèche était composée d’un cube blanc de matériel inflammable, attaché avec un élastique à un morceau d’anti-moustique en spirale, le tout fixé avec des pinces à linge [et cette mèche à des bouteilles d’essence].

Le 10 septembre, de plus, le feu avait été appliqué à un pylône de l’opérateur "Terna", dans la zone de Crostolo, toujours en banlieue sud de Reggio Emilia (voir ici).

Traduit de l’italien d’un journal local reproduit sur informa-azione, Mar, 27/11/2012 - 13:11

Suivant
Imprimer l'article