Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Clichy : un journaleux blessé
(Le 31 octobre 2006)

Mardi 31 octobre 2006, 21h02

(AFP) : Un journaliste reporter d’images (JRI) de France 2 a été hospitalisé mardi après avoir été agressé et "blessé assez sérieusement à la tête" lors d’un reportage à Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), a-t-on appris auprès de la chaîne publique.

"Une équipe de reportage travaillait à Clichy-sous-Bois pour le journal. Le JRI a été agressé. Il a été blessé assez sérieusement à la tête et hospitalisé (...) Il n’a pas perdu connaissance, mais sa blessure à la tête est assez profonde", a déclaré à l’AFP le directeur adjoint de l’information de France 2, Etienne Leenhardt, qui a précisé que sa caméra avait été volée.

Les deux autres membres de cette équipe de reportage, c’est-à-dire, "un rédacteur et un ingénieur du son", n’ont "pas été agressés", a ajouté M. Leenhardt.

France 2 "essaie d’en savoir plus" sur les circonstances de l’agression du JRI qui s’est déroulée "entre 15H00 et 16H00", a-t-il indiqué.

Vendredi soir, selon deux témoins, un photographe d’une agence de presse s’est par ailleurs fait voler son appareil photo dans le quartier du Chêne pointu, à Clichy-sous-Bois, alors qu’il photographiait des voitures en feu.

"Un jeune s’est approché du photographe de l’agence, l’a plaqué contre une voiture, tandis qu’un autre l’a ceinturé par l’arrière en lui demandant son appareil photo qu’il a fini par donner sous la pression", a déclaré, sous couvert de l’anonymat, un journaliste qui a assisté à la scène.

Un autre photographe, présent au moment de l’agression, a aussi décrit cette scène à l’AFP.

Suivant
Imprimer l'article