Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Toulouse : deux pavés dans le commissariat
(Le 30 octobre 2006)

Toulouse : pavés contre un commissariat

Dans la nuit, des pavés se sont inopinément présentés au commissariat de Bellefontaine...

Deux gros blocs de béton, dont l’un de cinq kilos, se sont fracassés sur la porte vitrée du commissariat. Des vitres pourtant épaisses qui se sont étoilées pendant que d’autres projectiles étaient lancés sur le bâtiment. Une fois à l’extérieur, les fonctionnaires ont aperçu une quinzaine d’individus, le visage dissimulé sous des capuches, qui s’enfuyaient. Un garçon d’une vingtaine d’années a été interpellé.

anonyme article:71801

le dimanche 29 octobre 2006 à 02h59


Pavés contre un commissariat de Toulouse / 1 an ferme

Un jeune homme de 21 ans a été condamné vendredi à un an d’emprionnement prison ferme par le tribunal correctionnel de Toulouse pour avoir lancé dans la nuit du 25 au 26 octobre deux pavés sur le commissariat de police de Bellefontaine à Toulouse.

En sortant du commissariat après le jet des pavés, les policiers avaient aperçu une dizaine de jeunes encagoulés et avaient interpellé l’un d’entre eux. Jugé en comparution immédiate, le jeune homme était poursuivi pour destruction de bien d’utilité publique, violence et injures à fonctionnaire de police. Il a reconnu le jet de pavés mais a nié avoir donné deux coups de poing et insulté les policiers lors de son arrestation. Il a indiqué avoir agi seul et sous l’emprise de l’alcool. L’accusation avait réclamé deux ans de prison ferme à son encontre.

anonyme article:71887

le lundi 30 octobre 2006 à 13h55

Sources : indymedia.paris

Suivant
Imprimer l'article