Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Gand (Belgique) : Un incendie ravage un bâtiment de télécommunications de Belgacom
(Le 4 décembre 2012)

Traduit du flamand de nieuwsblad.be, 2/12/2012

GAND - Un incendie s’est produit dans la nuit de samedi à dimanche dans un bâtiment de la société de télécommunication Belgacom à proximité de la gare de Gand-St-Pierre, a rapporté la police locale de Gand. Il s’agit d’un incendie criminel.

L’incendie s’est déclaré vers minuit dans le bâtiment de Belgacom, situé entre lex axes Kortrijksesteenweg, Poelsnepstraat et Sint-Denijslaan. Il y a eu un fort bruit d’explosion suivi par la propagation des flammes. Une partie du bâtiment (bureaux des techniciens, ordinateurs, matériel technique,...) a été entièrement détruite, une autre partie (où il y a les câbles, les fibres-optiques etc.) était encore trop insécure pour y rentrer et faire les constations des dégâts. Plusieurs véhicules de l’entreprise ont également été détruits. "Les dégâts sont énormes," a déclaré le responsable de Belgacom.

Le réseau de téléphonie n’a pas été perturbé, l’Internet non plus, mais le réseau de distributeurs de billets et des banques a été perturbé pendant une journée.


Incendie criminel dans un bâtiment de Belgacom à Gand

Belga, 2/12/12 - 10h56

A Gand, un incendie s’est produit dans la nuit de samedi à dimanche dans un bâtiment de la société Belgacom à proximité de la Gare de Gand-Saint-Pierre, a rapporté la police locale de Gand. Il s’agit d’un incendie criminel.

L’incendie s’est déclaré vers minuit dans le bâtiment de Belgacom, situé entre les axes Kortrijksesteenweg, Poelsnepstraat et Sint-Denijslaan. Il a causé des dégâts considérables. Personne n’a été blessé et le réseau téléphonique n’a pas été perturbé.

Selon les premières constatations, deux foyers ont été repérés. Le parquet a désigné un expert en incendie qui devra confirmer l’origine criminelle de cet incendie.

Suivant
Imprimer l'article