Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Grèce : attaque incendiaire contre le domicile de l’ex-ministre de l’Economie et de la défense
(Le 24 décembre 2012)

Grèce : attaque incendiaire contre le domicile de l’ex-ministre de l’Economie et de la défense

Extrait de la presse : Aux premières heures de vendredi 7 décembre, deux engins explosifs/incendiaires ont explosé devant le domicile de l’ancien ministre Giannos Papantoniou. Ses deux véhicules ont été complètement détruits par le feu, et une partie de l’entrée de chez lui a été endommagée par les flammes. Les engins étaient composés de sept cylindres de gaz butane, des bouteilles de combustible et un temporisateur pour activer le tout.

Extrait du communiqué : "loin de toute rhétorique populiste, nous identifions Giannos Papantoniou comme un des visages du pouvoir. Il ne nous intéresse pas d’énumérer ses méfaits, même s’il en a certainement commis beaucoup. De toutes manières, qu’ils soient corrompus ou incorruptibles, les dirigeants de l’Etat sont un objectif permanent pour les insurgés, et peu importe s’ils conservent encore leur poste dans l’appareil de étatique. Nous avons réalisé cette attaque la même nuit où, il y a quatre ans, la police a assassiné notre compagnon Alexandros Grigoropoulos"
Minorité combattante/Commando Alexandros Grigoropoulos

Traduit de l’espagnol par nos soins, le communiqué en entier se trouve sur contrainfo ici, 24 December 2012 .

Suivant
Imprimer l'article