Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Bassussarry (Pyrénées-Atlantiques) : L’agence immobilière au pneu incendié, et Batasuna qui se dissocie aussi sec
(Le 5 janvier 2013)

Bassussarry (Pyrénées-Atlantiques) : Une agence immobilière visée par une tentative d’incendie criminel

Sud Ouest, 05/01/2013 à 06h00

Dans la nuit de mercredi à jeudi, l’agence immobilière Morancais, sur la ZAC du Golf, à Bassussarry, a été visée par une « tentative de destruction par substance incendiaire ». Malgré les deux bonbonnes de gaz logées dans des pneus, le feu n’a pas pris. Les flammes ont simplement noirci une partie de la façade et la chaleur a fait exploser une vitre.

C’est un fonctionnaire, sur le chemin de son travail, qui a aperçu le début d’incendie et a appelé les sapeurs-pompiers, vers 2 h 30. Maîtrisé à temps, l’incendie criminel n’a finalement provoqué que peu de dégâts à l’agence immobilière.

Faire sauter Leboncoin. fr

À côté de l’interphone, un petit tag fait au pochoir et à la peinture rouge proclame : « Eh ez da salagai ». Euskal herria ez da salgai. Le Pays basque n’est pas à vendre. La section antiterroriste du parquet de Paris s’est immédiatement saisie du dossier. La section de recherche et le groupement de gendarmerie de Pau ont été chargés ont été chargés de l’enquête.

Aspirateur, débranchement de l’imprimante, coups de serpillière... Hier matin, dans une odeur de brûlé persistante, le gérant de l’agence, Christian Le Clézio, son épouse et une salariée s’appliquaient à remettre de l’ordre et à nettoyer les bureaux. « Il n’y a ni mort, ni blessé... Le mieux, ce serait de ne pas en parler ! Ceux qui ont fait ça n’attendent que cela ! », remarque une des trois salariés de l’agence, balai en main.

« On ne comprend pas trop pourquoi on s’attaque à une agence immobilière comme la nôtre. Nous ne sommes que des professionnels qui servons d’intermédiaires. Si on existe, c’est qu’il y a des biens à vendre et des gens qui souhaitent faire de l’argent. Pourquoi ne pas faire sauter les cabinets de notaire ou les banques qui accordent des prêts ? », interroge le gérant.

« Nous ne sommes qu’un maillon d’une chaîne économique. Et il faut mieux avoir à faire à un vrai professionnel qu’à un réseau de mandataires, sans locaux, qui ne connaissent rien à rien. On n’a qu’à faire sauter leboncoin. fr », explique encore Christian Le Clézio, ancien notaire, qui a repris l’agence Morancais en octobre 2010. À 11 heures, la vitre qui a explosé sous l’effet de la chaleur est déjà remplacée par une entreprise spécialisée. L’activité de l’agence immobilière ne sera pas du tout interrompue.

Aider les primo-accédants

« Évidemment que le Pays basque n’est pas à vendre, tout comme la Bretagne ou la Normandie ! C’est plutôt flatteur pour une région d’être si recherchée. C’est d’ailleurs toute la côte Atlantique qui est convoitée. C’est la loi de l’offre et de la demande », souligne le gérant.

Et Christian Le Clézio de tenter d’élever le débat : « On peut toujours améliorer le système actuel, en fixant un barème commun pour les transactions immobilières, comme chez les notaires. Ou en créant des prêts et des garanties financières destinées à favoriser les primo-accédants ».

Le 9 décembre dernier, un incendie volontaire qui avait touché une maison secondaire à Hélette. Là aussi, l’acte avait été signé « Le Pays basque n’est pas à vendre » par téléphone.

Hier, Batasuna, lors de l’annonce de sa dissolution à Bayonne, a condamné cet acte « qui ne s’inscrit pas dans notre stratégie, que nous n’acceptons pas et que nous ne cautionnons pas ».

Suivant
Imprimer l'article