Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Eurre (Drôme) : "porter atteinte à l’autorité des services municipaux"...
(Le 31 janvier 2013)

Eurre (Drôme) : Les équipements municipaux visés pour la 3e fois en un mois

Le Dauphiné, 28/01/2013 à 06:02

« Je suis indigné par ces actes et déterminé à ce que le ou les auteurs de pareils actes soient retrouvés et jugés. » Le maire de Eurre, Jean Serret, ne mâchait pas ses mots, hier, quelques heures après l’incendie qui a sérieusement endommagé la façade de la mairie et la cantine scolaire.

Les faits se sont déroulés dans la nuit de samedi à dimanche. Vers 5 heures du matin, ce sont des riverains qui ont donné l’alerte. Avec le maire, ils ont tenté d’éteindre l’incendie à l’aide des extincteurs de la mairie. Puis les sapeurs-pompiers ont pris la relève et maîtrisé les flammes.

Le maire a déposé plainte

Une quinzaine de soldats du feu a été mobilisée pour stopper l’incendie. Un incendie qui est parti d’un container à poubelles. Selon les premiers éléments de l’enquête menée par les gendarmes de Crest, il semble que des substances accélérant le feu, type essence, aient été mises dans le container quasi vide. Histoire de s’assurer de l’ampleur du sinistre...

Hier matin, à l’heure des bilans, les dégâts s’avéraient importants : les briques de la façade de la mairie ont éclaté, fenêtres et portes ont brûlé. De plus, des tags ont été inscrits sur la façade voisine de l’école, d’un style déjà vu au centre du village.

Hier, sur place, les enquêteurs ont procédé à des prélèvements pour recueillir des empreintes et les moindres indices. En cours d’après-midi, le maire de Eurre a déposé plainte à la brigade de gendarmerie de Crest. « C’est la troisième fois en moins d’un mois que notre commune est victime d’actes inqualifiables qui visent à porter atteinte à l’autorité des services municipaux », dénonçait Jean Serret. Qui énumérait : l’incendie à la salle des fêtes il y a 15 jours, un autre du côté des anciens WC publics entre Noël et le jour de l’An, sans oublier ceux survenus à Crest, Vaunaveys-la-Rochette et Loriol.

La cantine et la garderie transférées...

« Nous assurerons la continuité du service public en accueillant demain (aujourd’hui, N.D.L.R.) les enfants de la cantine à la salle des fêtes. Les repas seront commandés exceptionnellement à un restaurateur local solidaire qui répond au pied levé. Pour la garderie périscolaire, elle se fera dans une salle de réunion de la mairie ». Et le maire d’annoncer : « Nous allons renforcer notre veille avec la société privée qui assurait depuis quelque temps la surveillance de la commune ».

Suivant
Imprimer l'article

Eurre, commune drômoise de 1138 habitants