Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Bruxelles : Incendie criminel du siège de Siemens-Fujitsu-Cytec
(Le 11 mars 2013)

Incendie criminel dans un immeuble de bureaux

Belga, 11/03/2013

BRUXELLES - Des individus ont mis le feu durant la nuit de dimanche à lundi à un immeuble de bureaux, situé square Marie Curie à Anderlecht, a indiqué la police de la zone Bruxelles-Midi. Il s’agit des sièges des entreprises Siemens-Fujitsu-Cytec. Trois foyers d’incendie ont été découverts, ce qui ne laisse aucun doute quant à l’origine criminelle du sinistre. Aucun suspect n’a été interpellé pour l’instant. L’incendie a été remarqué vers 3h du matin. Il s’est propagé dans les faux plafonds et dans l’isolation des murs, ce qui a rendu le travail des pompiers particulièrement laborieux. Leur intervention a duré près de quatre heures. Aucun blessé n’est à déplorer.


BRUXELLES - Hier, les employés des entreprises Fujitsu, spécialisée en technologie informatique et Cytec, entreprise chimique, n’ont pas pu rentrer au boulot à cause des conséquences de l’incendie criminel de dimanche.

L’incendie s’était déclaré dans la nuit de dimanche à lundi vers 3h du matin. "Le matériel d’isolation entre la façade et le mur a pris feu," déclare Marie Verbeke, porte-parole de la police de la zone Bruxelles-Midi. "Cela a provoqué une sale dégagement de fumée. Comme les flammes s’étaient répandues dans les faux-plafonds de l’immeuble, l’incendie était très difficile à maîtriser. Les pompiers ont même dû briser des fenêtres et faire des trous dans les murs." L’intervention des pompiers a duré près de quatre heures.

Traduit de hln.be, 11/03/13 - 11u50

Suivant
Imprimer l'article