Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Montréal : La crèche grandeur nature vandalisée
(Le 19 décembre 2006)

Montréal : La crèche vandalisée

La Presse, Le mardi 19 décembre 2006

Un des Rois mages est sectionné, alors que Joseph fume la pipe ou tient un couteau (c’est selon votre interprétation). Bienvenue à la crèche grandeur nature de la place Jacques-Cartier.

Une crèche trash nouveau genre ? Plutôt une crèche vandalisée pour la deuxième fois en deux ans.

« On ne s’est pas fait kidnapper le petit Jésus encore », lance Lionel Serik, relationniste des Féeries de Noël du Vieux-Montréal.

« C’est moins pire que l’an dernier, poursuit l’un des organisateurs, Michel Beauregard. L’an passé, c’était de jour en jour. On avait coupé les doigts du petit Jésus et on n’avait laissé que le majeur. Puis on avait fini par le voler. »

Les Féeries de Noël avaient donc dû acheter en vitesse un deuxième bébé Messie, au coût de 500$.

Malgré les déboires de 2005, les organisateurs ont ressorti la crèche cette année. Même que les personnages faits à base de styromousse ont été recouverts de fibre de verre. La facture : 4500$.

Il faut dire que les interprètes de la Nativité étaient vraiment mal en point : Marie n’avait plus de main gauche, tandis que Joseph était manchot. Même le boeuf et l’âne avaient perdu une corne et une oreille.

Cette année, la crèche a été épargnée... jusqu’à la nuit de samedi à dimanche. Des vandales ont scié un des Rois mages à la hauteur des mollets. Et Joseph s’est fait voler son bâton de berger.

(...)

Somme toute, est-ce que la crèche grandeur nature vaut le coup ? « Il y a tellement de gens qui prennent des photos. Des parents s’arrêtent pour expliquer la Nativité à leurs enfants. Nous faisons ça pour ceux qui en profitent, pas pour ceux qui l’abîment », répond l’organisateur.

Les 3es Féeries de Noël du Vieux-Montréal se poursuivent durant le temps des Fêtes.

Suivant
Imprimer l'article