Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Quimper : comment rendre un parking gratuit ?
(Le 27 avril 2013)

Quimper. Barrières arrachées, caisses taguées : le parking de la Providence vandalisé

Ouest-France, Samedi 27 avril 2013

Dans la nuit de vendredi à samedi, un ou plusieurs individus ont vandalisé le parking de la Providence, près du Cinéville à Quimper.

« Triste spectacle », diront certains. Ce samedi matin, sur le parking de la Providence, les barrières pour accéder au parking ont été sciées, les caisses recouvertes d’une couche de bombe noire ainsi que les caméras de vidéosurveillance. Le panneau d’indication a lui aussi été tagué avec une inscription : « parking gratuit ». La même inscription a été découverte au sol, sur le terre-plein central.

Daniel Le Bigot, adjoint au maire de Quimper se dit « choqué » par cette action « clairement revendicative ». La ville de Quimper a porté plainte pour ces dégradations.


Quimper : Le parking du Steïr vandalisé

CôtéQuimper, 27/04/2013 à 14:24

Le parking du Steïr, devant le Cinéville de Quimper, a subi des dégradations dans la nuit de vendredi à samedi. La mairie a porté plainte.

Samedi 27 avril, les usagers du parking du Steïr, situé juste en face du multiplexe de Quimper, ont eu une drôle de surprise. Les barrières à l’entrée et à la sortie du parking ont été sciées.

Les panneaux indiquant que la première heure de stationnement est gratuite ont quant à eux été taggés. Comme les automates distribuant les tickets à l’entrée du parking.

Relevé d’empreintes

Ces dégradations ont vraisemblablement été commises dans la nuit de vendredi à samedi, selon la police. La mairie de Quimper a porté plainte au commissariat. Samedi 27 avril, en fin de matinée, un agent du service de la police scientifique était sur les lieux afin de réaliser des relevés d’empreintes digitales.

Pour rappel, le parking du Steïr d’une capacité de 350 places était gratuit jusqu’au début du mois. Le stationnement y est devenu payant depuis le jeudi 4 avril.

Suivant
Imprimer l'article