Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Mâcon : Incendie volontaire dans une antenne Assedic
(Le 2 avril 2007)

lundi 2 avril 2007, 12h13

Incendie volontaire dans une antenne Assedic à Mâcon

MACON (AFP) - Un incendie d’origine criminelle a partiellement détruit une antenne Assedic à Mâcon, lundi vers 04H30, a-t-on appris de source judiciaire. "Un objet incendiaire a été lancé à l’intérieur du bâtiment", a expliqué à l’AFP le vice-procureur Christophe Rode.

Le feu, parti du hall d’accueil, a ensuite gagné les étages, épargnant les bureaux individuels mais détruisant une partie du toit.

Les pompiers ont dépêché une vingtaine d’hommes pour éteindre le sinistre. Lundi matin, ils poursuivaient les travaux de déblaiement.

L’agence risque de rester fermée pendant plusieurs jours.

Une enquête a été ouverte pour identifier le ou les auteurs de l’incendie.

Par ailleurs, une demi-heure avant l’incendie de l’antenne Assedic, trois voitures du centre d’information et de recrutement de l’armée de terre (CIRAT), garées à deux km de là, avaient été la cible d’engins incendiaires, a-t-on appris de source policière.

Trois bouteilles d’alcool, avec un système de mise à feu artisanal, avaient été placées sous les roues des véhicules. Un seul a fonctionné, détruisant une des trois voitures, selon cette source.

Les enquêteurs étudient la possibilité d’un lien entre les deux sinistres.

Entre novembre 2005 et février 2006, des antennes de l’ANPE ou de l’Assedic de plusieurs villes françaises avaient été la cible d’incendies ou de tentatives d’incendie, sans faire de victimes. Rien n’avait permis d’établir un lien entre les différentes affaires, qui n’ont pas été élucidées.

Suivant
Imprimer l'article