Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Chili : le compagnon Hans Niemeyer condamné à 5 ans de prison
(Le 13 juillet 2013)

[Pour plus d’infos sur Hans, voir l’article publié ici le 25 juin 2013 au début du procès]

Chili : le compagnon Hans Niemeyer condamné à 5 ans de prison

Traduit de l’espagnol par non-fides de vivalaanarquia, 13 julio, 2013

Le 12 juillet 2013, le compagnon Hans Niemeyer a été condamné à 5 ans de prison pour « port d’engin explosif », selon la Loi de Contrôle des Armes et Explosifs, et à 10 mois de prison pour le délit de « dommages », tout cela dans le cadre de l’attaque à la bombe de la banque BCI en novembre 2011 [à Santiago]. En déduisant le temps qu’il a déjà passé en prison, la peine totale serait d’environ 4 ans et 6 mois.

Le Pouvoir Judiciaire, malgré le rejet de l’application de la Loi Antiterroriste pour cette affaire, n’a pas voulu laisser passer l’occasion d’enfermer qui remet en question et s’oppose à l’ordre dominant, sous quelque loi que ce soit... Les juges n’ont pu résister à la tentation de se venger pour la clandestinité du compagnon et son attitude à l’heure d’affronter le procès.

Pendant l’audience, quand le groupe TAR [Traslado de Alto Riesgo : transfert de haut risque] des matons ont amené le compagnon, il y a eu des cris de soutien comme « Force à Hans ! A bas l’Etat policier ! Allez, Hans, force ! Résiste, frère ! », auxquels le compagnon a répondu par un salut. Pendant ce temps, aux alentours du Palais de Justice a eu lieu un rassemblement en solidarité avec le compagnon, des tracts ont été lancés et des banderoles déployées.

Actuellement, le compagnon Hans se trouve dans le Module de Sécurité Maximale à la Prison Haute Sécurité. Nous ne savons pas si il sera transféré ou si il y aura une quelconque modification de sa situation carcérale. Comme toujours, nous appelons à y être attentifs/ves.

La défense a déclaré qu’elle ferait appel, tandis que le parquet va également étudier la possibilité de faire appel du jugement afin d’obtenir l’application de la Loi Antiterroriste.

Force indomptable pour Hans et sa famille !
Pour qu’aucun(e) révolutionnaire ne soit seul(e) ni maintenant ni jamais : solidarité active !

Suivant
Imprimer l'article