Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Paris-20e : la fenêtre ouverte de la caserne de CRS
(Le 15 juillet 2013)

Une caserne CRS visée par un pétard

AFP, 15/07/2013 à 13h47

Une caserne de CRS située dans le XXe arrondissement de Paris a été visée samedi par un pétard du 14 juillet. Celui-ci a été tiré au mortier par deux mineurs de 12 ans, a indiqué aujourd’hui une source policière. Après une forte détonation, des débris ont atterri dans une chambre occupée par un CRS, dont la fenêtre était ouverte. Cependant, il n’a pas été blessé, selon la source policière. « Cette affaire est scandaleuse. Elle démontre que ces jeunes n’ont plus peur de la police« , a réagi Frédéric Lagache, du syndicat policier Alliance.

L’usage de ces engins pyrotechniques augmente dans les jours qui précèdent la fête nationale. Ils occasionnent de nombreuses blessures (doigts et mains arrachés) chez ceux qui les manipulent et sont souvent utilisés pour viser les forces de l’ordre. Un bus de la RATP a notamment été entièrement incendié dans le nord parisien samedi soir, sans doute après l’utilisation d’un tel dispositif. Interpellé juste après les faits, un mineur de 15 ans restait en garde à vue aujourd’hui.

Suivant
Imprimer l'article