Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Milan : un local d’extrême-droite cramé par d’audacieux noctambules
(Le 18 juillet 2013)

Traduit de l’italien d’un journal local, 15 luglio 2013 13.03

"Cette nuit, un attentat a presqu’entièrement détruit le local de Lealtà e Azione à Milan. Mais comment pouvez-vous penser que du feu puisse arrêter le cours d’un fleuve ?" : voilà ce qu’on écrit sur leur page facebook les activistes du mouvement d’extrême-droite qui ont rapporté l’info de l’acte de vandalisme contre leur siège situé via Govone 35. Ils venaient de déménager en avril dernier. La police a été avertie à l’aube par des habitants de l’immeuble à côté du local. Vers 4h du matin, deux personnes cagoulées sont entrées dans la cour, ont brisé une fenêtre et sont entrées dans le local, avant de s’enfuir en vélo. Peu après, il y a eu une explosion puis un incendie... Les pompiers ont retrouvé un sac calciné avec un pied de biche, une torche et une bonbonne de gaz qui a causé l’explosion.

Il n’y a pas eu de blessés ni de revendication du geste. "Entière solidarité aux camarades de Lealtà e Azione [Loyauté et Action]" a déclaré Roberto Jonghi Lavarini, président du comité du parti Destra [la Droite] de Milan. "C’est exactement comme pour le local du Cuore Nero, la haine et la violence de l’extrême-gauche communiste et anarchiste tente d’empêcher à la droite (radicale, sociale et identitaire) avec de vils attentats terroristes de mener une bonne politique sur le territoire, parmi les gens".

Suivant
Imprimer l'article