Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Vincennes (Val de Marne) : onze évadés & une scie à métaux
(Le 31 août 2013)

Vincennes : onze étrangers s’évadent du centre de rétention

Le Parisien | Publié le 31.08.2013, 11h52

Onze étrangers en situation irrégulière se sont échappés dans la nuit de vendredi à samedi, du centre de rétention (CRA) de Vincennes (Val de Marne). Il était aux alentours de deux heures du matin lorsque ces retenus - le terme officiel - ont scié le grillage de la zone numéro 3 du CRA avec une scie à métaux, avant de se disperser dans le bois attenant.

Une évasion dénoncée par le syndicat de police Alliance, dont un responsable francilien déplore le « sous-effectif chronique au niveau de ce centre. » « Nos collègues sont de moins en moins nombreux sur place, regrette l’intéressé. Lorsqu’il y a par exemple des émeutes, ils doivent intervenir à trois ou quatre pour gérer parfois jusqu’à une vingtaine de personnes. » En 2008, un incendie provoqué par des retenus avait ravagé une partie de la structure, reconstruite par la suite. Les incendiaires entendaient alors protester contre le décès d’un Tunisien à l’intérieur du centre.

Fin 2012, sept sans-papiers s’étaient déjà échappés du CRA de Vincennes, dont cinq avaient été rapidement repris.


Évasion dans un centre de rétention

AFP, 31/08/2013 à 15:18

Onze étrangers en situation irrégulière se sont enfuis dans la nuit de vendredi à samedi du centre de rétention administrative (CRA) du Bois de Vincennes à Paris, a-t-on appris samedi de sources concordantes, confirmant une information du Parisien. Selon une source proche du dossier, les immigrés, dont la nationalité, l’âge et le sexe n’ont pas été précisés, sont parvenus à découper un grillage aux alentours de deux heures du matin.

"Le chef du centre a immédiatement pris toutes les mesures pour enrayer cette faille", a assuré une source policière. Les évasions de retenus sont relativement fréquentes, a précisé la source proche du dossier, qui a comptabilisé quatre évasions ces huit derniers mois. "Mais autant en une seule fois, c’est extrêmement rare, en général c’est une ou deux personnes", a-t-elle ajouté.

Le CRA de Vincennes, situé dans le 12e arrondissement de Paris, avait brûlé en juin 2008 lors d’émeutes ayant éclaté au lendemain de la mort d’un retenu tunisien, décédé selon les autorités d’une crise cardiaque. Une cinquantaine de personnes avaient profité du sinistre pour prendre la fuite. Fermé plusieurs mois, ce CRA avait alors subi d’importants travaux de rénovation et a rouvert en novembre 2010. L’année dernière, sept clandestins s’étaient enfuis de ce centre en profitant de la relève des surveillants.

Suivant
Imprimer l'article