Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Bruxelles : Quelques contrecoups lors d’une maxi-opération policière dans les transports
(Le 21 septembre 2013)

Presse locale, 20/09/2013. - Hier, le jeudi 19 septembre 2013, de 14h à 22h, une opération de contrôle FIPA de grande envergure s’est tenue dans l’agglomération bruxelloise. Cette action était coordonnée par la Direction de Coordination et d’Appui de la police fédérale de Bruxelles. Au total, 18 997 personnes ont été contrôlées. 741 personnes n’ont pu présenter de titre de transport valable (3,9%), 4 voyageurs étaient signalés.

Cette action était la 71ème Full Integrated Police Action (FIPA) organisée dans l’agglomération de Bruxelles et la 25ème orientée vers la criminalité dans les transports publics.

Avec l’appui des autorités judiciaires et administratives, 109 policiers des polices locale et fédérale étaient engagés. Ils étaient également assistés de 111 membres des services de sécurité des sociétés de transports (STIB, De Lijn, Securail et TEC). Par ailleurs, une permanence extra était prévue au niveau de l’Office des étrangers afin d’assister les services de police de manière rapide et adéquate.

Résultats

L’action menée hier était prioritairement dirigée vers les nuisances en général. Le but poursuivi de cette manière est également d’améliorer le sentiment de sécurité.

- 18 997 personnes ont été contrôlées lors de cette opération :

- 741 personnes n’étaient pas en ordre de titre de transport ;

- 4 personnes étaient signalées ;

- la police a procédé à 5 arrestations judiciaires et dressé 7 procès-verbaux judiciaires ;

- la police a procédé à 6 saisies, principalement pour possession de produits prohibés et d’armes prohibées ;

- 4 personnes ont été mises à disposition du parquet ;

- 27 personnes ont été arrêtées administrativement dont 26 étaient en séjour illégal.

Plusieurs incidents sont à signaler lors de cette action : une tentative d’incendie volontaire d’un combi de police et le jet de pierres sur un tram.

Suivant
Imprimer l'article