Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Maroc/Espagne : troisième assaut d’immigrants à Melilla en une semaine
(Le 20 septembre 2013)

[Liste non-exhaustive des précédents passages en force de la frontière à Melilla en 2013

- Attaque du 18 août par 400 migrants, voir ici
- Attaque du 17 août par 350 migrants à Ceuta et 300 à Melilla, voir ici
- Attaque du 6 août par 50 migrants, voir ici
- Attaque du 23 juillet par 300 migrants, voir ici
- Attaque du 9 juillet par 100 migrants, voir ici
- Attaque du 26 juin par 300 migrants, voir ici
- Attaque du 13 mai par 150 migrants, voir ici
- Attaque du 25 avril par 200 migrants, voir ici
- Débarquement le 21 avril de 15 harragas, voir ici
- Attaque du 11 mars par 50 migrants

Sur les premiers passages en force de 2005 contre cette frontière, on pourra aussi relire "A l’assaut de Ceuta et Melilla", paru dans A corps perdu, revue anarchiste internationale, n°1, décembre 2008


Espagne : nouvel assaut massif d’immigrants clandestins contre la frontière à Melilla

Atlasinfo, 20 Septembre 2013 - 14:58

De 200 à 300 immigrants clandestins venus d’Afrique ont une nouvelle fois tenté jeudi matin de franchir la frontière grillagée séparant le Maroc de l’enclave espagnole Melilla, "moins de 10" parvenant à entrer sur le sol européen, selon les autorités des deux pays.

"Quelque 200 immigrants subsahariens ont de nouveau tenté de passer le grillage frontière de Melilla vers 06H30 (04H30 GMT). La zone où s’est produit l’assaut est la Vaguada Linares", a annoncé la préfecture de Melilla dans un communiqué.

Selon elle, "l’important dispositif a permis de rejeter l’assaut en majorité" et "moins de 10 immigrants" sont parvenus à passer la frontière. "Les immigrants ont endommagé légèrement une longueur d’environ 30 mètres de grillage", a ajouté le communiqué.

De leur côté, les autorités marocaines ont fait état d’un groupe de 300 immigrants illégaux, et annoncé l’arrestation de 65 personnes dont 14 qui ont été hospitalisées dans la ville de Nador, dans le nord du Maroc.

"Les migrants n’ont pas obtempéré aux sommations d’usage et ont procédé à des jets de pierres causant des blessures à quatre éléments des forces de l’ordre", a ajouté dans son communiqué le ministère de l’Intérieur, se félicitant par ailleurs de "la qualité de la coordination" avec les autorités espagnoles.

Ces derniers jours, des centaines d’immigrants clandestins venus de pays d’Afrique sub-saharienne ont essayé d’entrer en Espagne, à Melilla ainsi qu’à Ceuta, deux villes marocaines sous occupation espagnole.

Suivant
Imprimer l'article