Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Carcassonne : demain, y a pas baballe !
(Le 23 septembre 2013)

Carcassonne : la pelouse du stade Mazet vandalisée

Midilibre, 21/09/2013, 20 h 35

Avec des barres en fer, un ou plusieurs individus se sont employés à faire une multitude de trous dans la pelouse. Le terrain est inutilisable.

"On aurait dit qu’une horde de sangliers était passée par là". Christophe Fangeaux, adjoint au maire en charge de sports, n’en revenait toujours pas, ce samedi après-midi.

Dans la nuit de vendredi à samedi, un ou plusieurs individus ont en effet pénétré dans l’enceinte du stade Jean-Claude Mazet. Là, ils ont coupé les filets des cages pour les désolidariser des barres qui les maintiennent. Et c’est avec ces dernières qu’ils se sont “amusés” à faire une multitude de trous dans la pelouse rendant le terrain complètement inutilisable. "C’est inacceptable, je ne peux pas l’admettre ! C’est triste d’en arriver là. Je n’ai jamais vu ça", commentait encore Christophe Fangeaux.

Alertés par la secrétaire du Fac, des agents du service des sports se sont immédiatement rendus sur place. Là, ils se sont employés à replanter le gazon et à reboucher tous les trous. Si l’opération était menée à bien à 13 h, la pelouse restait inutilisable pour le match de ce samedi soir devant opposer la réserve du club à Port-la-Nouvelle. "Nous espérons que le terrain soit praticable la semaine prochaine", précisait encore Christophe Fangeaux qui a déposé plainte pour dégradations.

Suivant
Imprimer l'article