Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Cremona (Italie) : "ce soir les riches mangent de la merde"
(Le 27 septembre 2013)

On apprend par les journaux locaux que six ennemis des prisons sont entrés dans le restaurant Il Violino, et ont jeté sur les clients des sacs pleins de boue mélangée à du fumier. Ils ont laissé sur place un tract titré : "ce soir les riches mangent de la merde".

Un compagnon a été chopé et a subi un contrôle d’identité, mais les individus solidaires nous confirment que "lors de cette action de solidarité avec les prisonniers, le compagnon attrapé a été relâché une heure après, avec les chefs d’inculpation suivants : dégradations et perturbation. Le compagnon va bien ! Feu aux prisons."

Le tract :

Ce soir les riches mangent de la merde

Du 10 au 30 septembre, les prisonniers en lutte ont lancé des mobilisations contre le système carcéral à l’intérieur des bagnes.

Ceci est notre manière complice et solidaire d’attaquer la société carcérale dans laquelle nous vivons mais ne respirons pas !

D’un côté les riches qui mangent et s’engraissent à l’infini, de l’autre des séquestrés par l’Etat qui combattent notamment à travers des grèves de la faim et de la cantine dans certaines prisons, dont celle de Cremona.

Nous savons de quel côté nous sommes.
Nous sommes toutes et tous derrière cette barricade, opprimés dans des cages et exploités à l’intérieur de ce monde invivable.

Traduit tout court de informa-azione, Ven, 27/09/2013 - 20:00

Suivant
Imprimer l'article