Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Toulouse : les Assedic, cibles d’un cocktail Molotov
(Le 24 avril 2007)

Toulouse, avenue de Muret : les Assedic, cibles d’un cocktail Molotov

La série des attaques de bâtiments publics aux cocktails Molotov s’est poursuivie dans la nuit de dimanche à lundi avec l’incendie d’une poubelle qui a eu lieu devant l’antenne des Assedic de l’avenue de Muret. Les dégâts sont minimes puisque la poubelle métallique, qui était accolée au bâtiment, n’a été que noircie. Mais le lien avec les précédentes attaques ne semble pas faire de doute pour la police. Vers 1 heure, un témoin a aperçu un homme, le visage caché sous une cagoule, qui tenait une bouteille à proximité des Assedic. Ce témoin n’a pas vu l’inconnu mettre le feu mais, quelques instants plus tard, des flammes sortaient de la poubelle. Hier après-midi, le Service régional de police judiciaire (SRPJ) a été saisi de ce nouveau fait. Hier également, l’enquête sur les premières attaques au Medef, au Trésor public et à la Mission locale de Jolimont, d’abord menée par la sûreté, a été confiée à la PJ qui centralise donc toutes ces affaires sous la direction du parquet antiterroriste de Paris.

Cette première série remonte au 12 avril, le jour du meeting de Nicolas Sarkozy. Une semaine plus tard, la veille de la venue de Ségolène Royal, trois bâtiments avaient été visés (ANPE de Lespinet, conseil économique et social, chambre régionale des comptes). Enfin, samedi, un bidon d’essence enflammé a été découvert devant le conseil général. Aucun de ces actes n’a été revendiqué.

La Dépêche du Midi, le 24 Avril 2007 à 11:13

Suivant
Imprimer l'article