Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Attentats à l’explosif au pays basque français
(Le 3 juillet 2007)

Attentats à l’explosif au pays basque français

NOUVELOBS.COM | 03.07.2007 | 12:28

Un double attentat a partiellement détruit deux maisons à Guéthary tôt mardi matin, sans pour autant faire de victimes.

(Reuters) Deux maisons ont été partiellement détruites à Guéthary (Pyrénées-Atlantiques), sur la côte basque française, par deux attentats à l’explosif mardi 3 juillet au matin, a-t-on appris auprès des pompiers. Ces attentats n’ont fait aucune victime.

Ces deux résidences secondaires, qui se trouvaient inoccupées, ont été "à moitié détruites" par des explosions qui ont été déclenchées aux alentours de 7h00 du matin. Les attentats avaient été annoncés "peu avant" par un appel téléphonique anonyme au service des pompiers. Les adresses des maisons visées à Guéthary avaient été signalées par un correspondant téléphonique anonyme, a fait savoir la préfecture de Pau. Un périmètre de sécurité a alors été rapidement établi.

Deux véhicules incendiés

Un périmètre de sécurité a été "rapidement établi sur les sites mais les explosions se sont produites avant l’intervention des démineurs", a précisé à un responsable à la préfecture. Une responsable des pompiers locaux a également indiqué que, une heure auparavant, vers 6h00 du matin, les pompiers avaient dû intervenir pour l’incendie de deux véhicules dans la même ville de Guéthary.

Un responsable s’est inquiété du "nombre croissant" des attentats enregistrés dernièrement dans la région, mais sans vouloir "faire de lien" entre les divers incidents. Plusieurs attentats ou tentatives d’attentat ont en effet été perpétrés au cours des derniers mois au Pays basque, visant notamment des agences immobilières.

MAM condamne

Dans un communiqué, la ministre de l’Intérieur Michèle Alliot-Marie, a condamné "avec la plus grande fermeté les actes commis à Guéthary", estimant que leurs auteurs "ont fait preuve de la plus grande lâcheté et d’une totale irresponsabilité". Et d’ajouter : "Une fois encore, ils ont pris le risque de blesser ou de tuer, aussi bien les services chargés de la sécurisation de la zone et du déminage, que les passants".

Recrudescence

Vendredi 29 juin dernier, un engin explosif artisanal, placé devant une agence du Crédit agricole et un bureau de son réseau immobilier Square Habitat, avait été désamorcé à Saint Palais.

Le 24 juin, une agence immobilière du réseau national Orpi avait été la cible d’un attentat à Saint-Pierre-d’Irube, près de Bayonne, causant d’importants dégâts matériels mais sans faire de victimes.

Une semaine plus tôt, à Hasparren, à 25 km au sud-est de Bayonne, trois engins incendiaires, dont deux n’ont pas explosé, avaient été découverts dans des habitations inoccupées. L’une d’entre elles appartenait au maire de la ville.

Suivant
Imprimer l'article