Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Chenôve et Dijon : plusieurs patrouilles attaquées, une keuf blessée
(Le 19 juillet 2007)

UNE ADJOINTE DE SÉCURITÉ BLESSÉE

Des policiers agressés à Chenôve et Dijon

Hier après-midi, les policiers de la Direction départementale de la sécurité publique de Côte-d’Or ont été pris pour cible à trois reprises à Chenôve et Dijon. Victimes de jets de pierres, quatre véhicules ont été dégradés et une adjointe de sécurité en emploi jeune a été blessée.

LES faits ont débuté hier à 14 h 50 au cours d’une interpellation effectuée dans le centre commercial Saint-Exupéry à Chenôve. Deux équipages de la brigade anticriminalité de la Direction départementale de la sécurité publique de Côte-d’Or (DDSP 21) ont en effet repéré un homme recherché dans le cadre de sa condamnation à trois ans d’emprisonnement.

Un groupe de quinze individus

Alors qu’ils procédaient à l’arrestation de l’intéressé, les policiers ont été pris pour cible par un groupe d’une quinzaine de jeunes tentant de s’opposer à l’interpellation. Âgés de 18 à 25 ans, ces derniers ont lancé des pierres ainsi que divers projectiles en direction des deux véhicules de police.

L’un a eu son pare-brise cassé, l’autre a subi plusieurs impacts sur sa carrosserie et l’une de ses ailes a été enfoncée. Un quart d’heure plus tard, un troisième véhicule de police circulant sur le même secteur a été dégradé de la même façon. Vers 17 h 30, une autre agression de ce type s’est ensuite déroulée, cette fois à Dijon, rue Boutaric dans le quartier des Grésilles.

Contrairement aux deux premiers incidents de l’après-midi, les dégâts n’ont pas été uniquement matériels puisqu’une jeune adjointe de sécurité travaillant au sein de la DDSP 21 dans le cadre d’un emploi jeune a été légèrement blessée. Alors qu’elle se trouvait à l’intérieur d’une voiture de police, l’impact d’une pierre lancée en sa direction a fait voler en éclats l’une des vitres du véhicule. Plusieurs fragments de verre ont alors atteint la nuque et le bras de la jeune femme. Certains auteurs identifiés

« La Direction départementale de la sécurité publique paie un lourd tribut humain. Depuis le début de l’année, plus de 50 policiers ont été blessés au cours de l’exercice de leurs fonctions, sans compter les dégâts matériels que nous avons subis et qui coûtent très cher.

Tous les policiers font leur travail avec un grand professionnalisme et beaucoup d’abnégation. Ils sont responsables de la paix publique, qui pour nous n’a pas de prix. Nous allons continuer à travailler de façon sereine sur tous les secteurs. Certains des auteurs de ces dernières agressions ont déjà été identifiés. Nous choisirons le bon moment pour les interpeller », a indiqué le commissaire divisionnaire Patrick Aujogue, commandant la DDSP 21.

En ce qui concerne l’homme interpellé dans le centre commercial Saint-Exupéry, un habitant de Chenôve de 29 ans, il a été écroué hier après-midi à la maison d’arrêt de Dijon.

Sources : le Bien Public, jeudi 19 juillet 2007

Suivant
Imprimer l'article