Revenir aux brèves

Actions directes

Afrique

Allemagne

Amérique du Sud

Antifascisme

Asie

Australie

Belgique

Canada

Ecoles

Espagne

Etats-Unis

Europe

Faux-amis

Grèce

Italie

Keufs, juges, contrôleurs, militaires, journalistes...

Libération animale

Monde

Moyen/Proche-Orient

Notes critiques

Nuisances et Technologies

Parutions

Pays-Bas

Prisons & Centres de rétention

Publicité

Repression et Propagande policiere

Réacs de tous poils

Russie/Ukraine/Biélorussie

Solidarité(s)

Squats

Suisse

Turquie

Revenir à Cette Semaine

Vicenza : Tentative de sabotage d’un oléoduc de l’Otan
(Le 1er août 2007)

Tentative de sabotage d’un oléoduc de l’Otan

ROME (Reuters, 1er août 2007) — Un groupe d’anarchistes présumés a tenté en vain, le mois dernier dans le nord de l’Italie, de saboter un oléoduc de l’Otan à l’aide de bonbonnes de gaz, a rapporté hier la police. Le groupe, qui se fait appeler Equipe anti-impérialiste, a filmé ses préparatifs et a adressé l’enregistrement à une station de télévision de Vicence qui l’a rendu public mardi soir.

Tiziano Bullato, rédacteur en chef de TV Vicenza, a expliqué que la vidéo montrait trois cocottes-minute et des bonbonnes de gaz de camping, ainsi que deux flacons de liquide inflammable.

Les pacifistes italiens ont exprimé leur hostilité au projet d’extension d’une base américaine à Vicence et la ville est devenue le symbole de l’opposition aux opérations militaires en Irak et en Afghanistan. La police italienne a fait savoir qu’elle ne privilégiait aucune piste.

Les services de renseignement italien ont publié hier un rapport mettant en garde contre des risques de sabotage ou d’autres opérations perpétrées par des groupes anarchistes, visant en particulier des infrastructures en vue.

********

Italie : attentat manqué contre un oléoduc de l’Otan

ROME - Une tentative d’attentat a visé début juillet un oléoduc ravitaillant des installations militaires de l’Otan en Italie dont la base américaine contestée de Vicenza (nord), mais les bonbonnes de gaz n’ont pas explosé, ont révélé mardi les autorités italiennes.

Une vidéo anonyme, envoyée lundi à une chaîne de télévision locale de Vicenza (nord), une ville qui accueille une importante base américaine, a montré des images de flammes près de l’oléoduc qui part du port de Spezia (nord-ouest) et fourni en carburant plusieurs bases américaines et de l’Otan situées dans le nord et le nord-est de l’Italie.

Une enquête lancée immédiatement après la diffusion de ces images a permis de trouver des dizaines de bonbonnes de gaz de camping près de Vicenza qui auraient dû exploser, mais sont restées intactes en dépit de deux engins incendiaires ayant brulé à leurs côtés.

La vidéo est datée de la nuit du 4 au 5 juillet et la tentative d’attentat a été revendiquée dans le film par un "team anti-impérialiste".

"C’est une grave tentative d’attentat qui aurait pu causer des dégâts sérieux", ont affirmé sous couvert de l’anonymat des experts de la lutte anti-terroriste, cités par l’agence Ansa.

Le gouvernement italien a donné en janvier son feu vert à l’agrandissement de la base militaire américaine à Vicenza, un projet qui a suscité de nombreuses protestations de la part de la population locale et des mouvements pacifistes et anti-américains.

Plusieurs dizaines de milliers de personnes avaient manifesté en février contre l’agrandissement de la base américaine, l’une des sept située sur le territoire italien, et qui accueille actuellement 2.750 soldats de la 173e Brigade aéroportée déployée entre Vicenza et l’Allemagne.

Le projet d’agrandissement, qui en doublera la surface pour un coût de 500 millions de dollars, permettra d’y baser les 1.800 militaires de la brigade actuellement déployés en Allemagne.

Les élus locaux et régionaux sont favorables à l’agrandissement de la base qui emploie actuellement quelque 1.200 Italiens.

(©AFP / 31 juillet 2007 19h58)

*********

Italie : tentative d’attentat contre un oléoduc de l’Otan

Par Elisabeth Studer le 1 août 2007

Une tentative d’attentat a visé début juillet un oléoduc ravitaillant des installations militaires de l’Otan en Italie dont la base américaine contestée de Vicenza (nord).

Fort heureusement, les bonbonnes de gaz n’ont pas explosé, ont révélé mardi les autorités italiennes.

Le gouvernement italien a donné en janvier son feu vert à l’agrandissement de la base militaire américaine à Vicenza, un projet qui a suscité de nombreuses protestations de la part de la population locale et des mouvements pacifistes et anti-américains.

Une vidéo anonyme, envoyée lundi à une chaîne de télévision locale de Vicenza (nord), une ville qui accueille une importante base américaine, a montré des images de flammes près de l’oléoduc qui part du port de Spezia (nord-ouest) et fourni en carburant plusieurs bases américaines et de l’Otan situées dans le nord et le nord-est de l’Italie.

Une enquête lancée immédiatement après la diffusion de ces images a permis de trouver des dizaines de bonbonnes de gaz de camping près de Vicenza qui auraient dû exploser, mais sont restées intactes en dépit de deux engins incendiaires ayant brulé à leurs côtés.

La vidéo est datée de la nuit du 4 au 5 juillet et la tentative d’attentat a été revendiquée dans le film par un "team anti-impérialiste".

"C’est une grave tentative d’attentat qui aurait pu causer des dégâts sérieux", ont affirmé sous couvert de l’anonymat des experts de la lutte anti-terroriste, cités par l’agence Ansa.

Plusieurs dizaines de milliers de personnes avaient manifesté en février contre l’agrandissement de la base américaine, l’une des sept située sur le territoire italien, et qui accueille actuellement 2.750 soldats de la 173e Brigade aéroportée déployée entre Vicenza et l’Allemagne. Le projet d’agrandissement, qui en doublera la surface pour un coût de 500 millions de dollars, permettra d’y baser les 1.800 militaires de la brigade actuellement déployés en Allemagne. Les élus locaux et régionaux sont favorables à l’agrandissement de la base qui emploie actuellement quelque 1.200 Italiens.

Mais selon la presse italienne, le doublement projeté de la base US de Vicenza entre dans un cadre qui va bien au-delà de l’environnement local : le Pentagone est en fait en train de redéployer troupes et bases depuis le centre et le nord de l’Europe dans sa région méridionale et orientale, pour déployer plus rapidement et efficacement ses propres forces soit au Moyen-Orient et en Afrique, soit en Asie centrale. Dans cette réorientation stratégique, les commandements et les bases US en Italie jouent un rôle clé, affirme ainsi Il Manifesto du 17.2.2007, estimant que cela implique l’augmentation de tout le système militaire US en Italie.

La 173ème brigade aéroportée, basée à Vicenza, a été transformée en « unité modulaire » : l’Escadre de combat, formée actuellement de six bataillons, à quoi s’en ajouteront d’autres dans l’avenir. Elle est en fait « la seule unité aéroportée et force de riposte rapide » du Commandement européen des Etats-Unis, dont la mission est de « promouvoir les intérêts étasuniens en Europe, Afrique et Moyen-Orient », dans une zone de 55 millions de km2, comprenant 90 pays. L’Escadre de combat, basée à Vicenza, est une des plus grandes unités effectuant la rotation des troupes en Irak et Afghanistan. En même temps, en envoyant aussi des troupes dans les bases US en Roumanie et Bulgarie, elle participe aux préparatifs de guerre contre l’Iran, affirme le journal, repris par beaucoup d’autres.

Sources : AFP, http://info.rsr.ch

Suivant
Imprimer l'article