" />
Slogan du site

Nous n’avons aucune préférence pour les brèves dites "politiques" qui ne s’opposent aux brèves "sociales" que pour les chantres de l’avant-garde. Nous reprenons ici ces deux catégories pour être clairs, sans les partager pour autant : la guerre sociale n’a besoin ni de sigles ni de communiqués pour exister quotidiennement et n’attend pas les projecteurs médiatiques. Les secondes demandent cependant un dépouillement régulier des journaux, notamment locaux, ou bien des témoignages directs. Elles sont donc moins nombreuses.

Une dernière précision : les journaux étant la voix des flics, les notices sourcées d’eux sont à prendre avec précaution.

NB : sauf mention contraire, les traductions et synthèses seront anonymes, appartenant donc à tous. Si nous mettons un lien, ce sera donc uniquement vers la langue d’origine du texte.

Paris : le mariage incendiaire de la science et du commerce fait reculer la gentrification
Article mis en ligne le 20 août 2015
Imprimer

Paris. Violent incendie dans un bâtiment de la Cité des sciences

AFP, 21 août 2015

Un violent incendie a touché la Cité des sciences à Paris, dans la nuit de mercredi à jeudi, endommageant un bâtiment en travaux et imposant la fermeture du musée, hier et aujourd’hui.

Le feu s’est déclaré pour une raison encore inconnue dans l’un des édifices de ce grand musée scientifique implanté dans le parc de la Villette, au nord-est de Paris, sur le site des anciens abattoirs de la capitale. Les pompiers, alertés à 2 h 30 du matin, ont déployé 120 hommes et une trentaine d’engins. Quelque 10.000 mètres carrés ont été ravagés par le feu et les fumées. La partie touchée par l’incendie devait accueillir, à partir du 15 octobre, un centre commercial baptisé « Vill up », dans lequel 110 millions d’euros ont été investis.


Paris : La Cité des sciences reste fermée ce vendredi

AFP, 21.08.2015 à 10:25

Après l’important incendie qui s’est déclaré tard dans la nuit de mercredi à jeudi à la Cité des sciences à Paris - et plus précisément dans le futur centre commercial Vill’Up - le musée restera fermé ce vendredi.

« Nous mettons tout en oeuvre pour rouvrir le plus vite possible »

Les pompiers, alertés à 2 heures 30 du matin, avaient déployé 120 hommes et une trentaine d’engins. Quelque 10.000 mètres carrés ont été endommagés par le feu et les fumées, a précisé à l’AFP le commandant Gabriel Plus, porte-parole des pompiers de Paris, précisant que l’incendie avait été circonscrit peu avant 7 heures 30.

Le musée, qui accueille trois millions de visiteurs par an, n’a donc pas pu ouvrir jeudi, a déclaré dans la matinée à l’AFP Bruno Maquart, le nouveau président d’Univers sciences (qui regroupe Cité des sciences et de l’industrie et Palais de la découverte). « Nous mettons tout en oeuvre pour rouvrir le plus vite possible, surtout en cette période estivale de forte affluence ».

Dans la soirée, la Cité des sciences a indiqué qu’elle ne serait pas non plus en mesure d’ouvrir au public vendredi « en raison des délais de remise en route des installations techniques, assurant notamment la sécurité des visiteurs ».


Cité des sciences : le centre commercial brûle avant l’ouverture

Le Parisien | 20 Août 2015, 21h12

L’inauguration était programmée pour la mi-octobre. L’ouverture du nouveau centre commercial Vill’Up, dont la construction s’achevait au cœur de la Cité des Sciences et de l’Industrie (XIXe) après trois ans de travaux, va devoir être repoussé… Et sans doute de plusieurs mois.

Un violent incendie s’est déclaré durant la nuit de mercredi à jeudi sur la zone de chantier, gigantesque espace de 25 000 m2 qui occupe un quart de la Cité des Sciences. Le feu a fait rage pendant plusieurs heures dans le bâtiment. Les pompiers de Paris, qui ont mobilisé 120 hommes, avaient été alertés par le service de sécurité de la Cité des Sciences à 2 h 30 du matin. Ils n’ont pu maîtriser le sinistre que 7 heures plus tard.

Quasiment invisibles depuis l’extérieur du bâtiment, les dégâts provoqués par ce feu de longue durée pourraient cependant se révéler considérables. Selon le commandant Gabriel Plus, porte-parole des pompiers, plus de 10 000 m2 de locaux ont été endommagés par le feu, la fumée et... les tonnes d’eaux déversées pour venir à bout du sinistre.

Un investissement de 110 M€

Présenté comme un centre commercial « nouvelle génération » où se mélange activités de loisirs et commerces, Vill’Up doit accueillir notamment un multiplexe Pathé (de 16 salles et 2 900 fauteuils), un étonnant simulateur de chute libre indoor (dans un tube de verre de 15 m de haut) et une cinquantaine de magasins. La plupart des enseignes s’apprêtaient à emménager dans les lieux.

D’après les premières constatations, le feu se serait déclaré dans la partie haute du centre, où est installé le cinéma. C’est cet équipement qui aurait été le plus endommagée par les flammes. Attraction phare de Vill’Up, le simulateur de chute libre — dont le tube de verre devait être installé ce jeudi — aurait, lui, été épargné par le sinistre.

« Il faudra plusieurs mois de remise en état. Mais il est encore trop tôt pour chiffrer la durée de ce nouveau chantier », indiquait jeudi soir Maurice Bansay, président de la société foncière Apsys qui a investi 110 M€ dans la création de Vill’Up. L’origine du sinistre n’a pas encore été déterminée. Une enquête a été ouverte.


Origine accidentelle pour l’incendie de la Cité des sciences

Le Monde | 21.08.2015 à 19h15

Les enquêteurs retenaient vendredi 21 août la thèse accidentelle pour expliquer le violent incendie de la Cité des sciences et de l’industrie, à Paris. Une armoire électrique défectueuse a pu « provoquer un court-circuit » ou « autre chose qu’il reste à déterminer avec précision », selon une source policière.


Six jours après l’incendie, la Géode rouvre ses portes

Le Parisien | 24 Août 2015, 19h32

Fermée au public depuis jeudi, après le violent incendie qui s’était déclaré dans la Cité des sciences, la Géode du parc de la Villette (XIXe) va rouvrir ses portes aux visiteurs ce mardi matin. Le sinistre a ravagé une grande partie du chantier du centre commercial Vill’up qui devait ouvrir dans quelques semaines dans une aile de la Cité des sciences.

Les flammes ne s’étaient propagées ni à la partie « musée » de la Cité, ni au cinéma de la Géode. L’incendie avait cependant endommagé les réseaux électriques et les systèmes de sécurité de ces deux équipements. Ils ont pu être remis en état coté Géode, mais pas côté Cité des sciences qui reste fermée aux visites jusqu’à nouvel ordre.


Cité des sciences : Vill’Up, le centre commercial à 110 millions d’euros, touché par l’incendie

AFP, 20/08/2015 13h52

ÉCONOMIE - Le nouveau centre de shopping Vill’Up, touché dans la nuit de mercredi à jeudi 20 août par un violent incendie à la Cité des sciences de Paris, représente un investissement important de 100 millions d’euros et doit proposer un mélange "inédit" de commerces et de loisirs.

Le complexe, d’une surface totale de 24.500 mètres carrés doit accueillir sur quatre étages, une cinquantaine de commerces et restaurants, un cinéma Pathé de 16 salles, ainsi que plusieurs structures de divertissement, dont notamment un imposant dispositif de chute libre indoor. Il doit être exploité par la foncière française Apsys, qui gère 16 centres commerciaux dans le monde, parmi lesquels Beaugrenelle à Paris.

Le centre pas "entièrement détruit"

Selon une porte-parole d’Apsys, "le site n’a pas été entièrement détruit" par l’incendie, qui s’est déclaré en pleine nuit pour une raison encore inconnue, même si les dégâts apparaissent "importants". La foncière, qui a déclaré qu’il était encore "trop tôt" pour faire un bilan des dommages ou s’exprimer sur l’origine de l’incendie, a indiqué qu’elle communiquerait ultérieurement quant aux éventuelles conséquences sur le devenir du centre commercial.

Vill’Up devait ouvrir ses portes le 15 octobre. Le centre était quasiment terminé, "les travaux avaient commencé en 2012...On en était à la décoration avant l’ouverture", a précisé jeudi Bruno Maquart, le président d’Univers sciences (qui regroupe la Cité des sciences et de l’industrie et le Palais de la découverte). Il est situé dans l’une des quatre travées, jusqu’ici inexploitée de la Cité des Sciences.

"Nous avons dû créer 2000 tonnes de charpente et utiliser 10.000 m3 de béton, de gros travaux à la logistique très contraignante, car nous devions limiter les nuisances sonores en raison de l’activité du musée", avait expliqué à l’AFP en mai dernier Sébastien Voiron, directeur de projet pour Eiffage Construction, lors d’une visite de chantier.

La nouvelle génération des centres commerciaux

La quasi-totalité des espaces de vente avaient trouvé preneur auprès d’enseignes grand public de la maison, de la culture, du prêt-à-porter et des loisirs, mais aussi de "griffes pointues et créatives". Côté loisirs, l’attraction principale sera "le plus grand tube de verre au monde de chute libre indoor", haut de 14,40 mètres et d’un diamètre de 4,5 mètres, en partenariat avec le groupe iFLY, qui grâce à 4 moteurs d’avion de 10 tonnes chacun souffleront de l’air jusqu’à 270 km/h. Un parc à thème mixant cinéma 3D, 5D et 360°, "exoskelet" (équipement articulé et motorisé fixé sur le corps), laser game devait également entraîner les visiteurs, petits et grands, dans un "voyage spatio-temporel".

Le complexe se veut la nouvelle vitrine des nouvelles générations de centres commerciaux, mélangeant de plus en plus le commerce et les loisirs, afin de devenir "un lieu de destination" pour les familles et non plus seulement de shopping. Il prévoit de tirer partie à la fois du potentiel touristique de la Cité des Sciences, cinquième musée de France avec 3 millions de visiteurs annuels, et du renouveau de cette partie du XIXe arrondissement de Paris sur laquelle d’importants travaux d’aménagement ont déjà été réalisés.


LSA, 20/08/2015

Un emplacement prêt depuis 1986, un projet initié en 2006

Mauvais coup pour les promoteurs de Vill’Up, projet des plus originaux "venu de très loin". Le cadre du futur centre commercial remonte en effet à la création même de la Cité, ouverte en 1986, dont la quatrième travée avait volontairement été laissée vide, en vue de développements futurs. Jusqu’à mai 2006, où le promoteur Apsys a été le lauréat du concours d’aménagement du site. Sept ans plus tard, le 23 mai 2013, Maurice Bansay, président fondateur d’Apsys, au côté de Philippe Perret, directeur général de Sogecap, co-investisseur du projet, lançaient officiellement les travaux. Pour donner naissance au "nouveau spot commercial de l’Est parisien, promettent les concepteurs. Avec un positionnement atypique associant loisirs détonants, shopping tendance et plaisirs de la ’’ bistronomie ’’ (sic), pour offrir aux visiteurs une expérience unique."

Intégré et connecté au bâtiment de la Cité des Sciences et de l’Industrie au sein du pôle de La Villette Vill’Up développera 24 000 m² avec 50 boutiques et restaurants, un cinéma Pathé 16 salles. Et s’illustrera aussi par sa dimension ‘’retailtainment’’ en intégrant notamment le concept IFly, plus grande installation de chute libre en tube de verre au monde. Parmi les 50 magasins et restaurants, figurent Cultura sur 3 500 m² et trois niveaux ; et ID Kids réunissant les marques du groupe ID Group.