" />
Slogan du site

Nous n’avons aucune préférence pour les brèves dites "politiques" qui ne s’opposent aux brèves "sociales" que pour les chantres de l’avant-garde. Nous reprenons ici ces deux catégories pour être clairs, sans les partager pour autant : la guerre sociale n’a besoin ni de sigles ni de communiqués pour exister quotidiennement et n’attend pas les projecteurs médiatiques. Les secondes demandent cependant un dépouillement régulier des journaux, notamment locaux, ou bien des témoignages directs. Elles sont donc moins nombreuses.

Une dernière précision : les journaux étant la voix des flics, les notices sourcées d’eux sont à prendre avec précaution.

NB : sauf mention contraire, les traductions et synthèses seront anonymes, appartenant donc à tous. Si nous mettons un lien, ce sera donc uniquement vers la langue d’origine du texte.

Lyon : à l’assaut des bus de transport scolaire
Article mis en ligne le 29 mars 2016
Imprimer

Perturbations des lignes Junior Direct suite à un acte de vandalisme

Tonic radio, 29/03/2016

Des perturbations sur les lignes Junior Direct sont à prévoir ce mardi après qu’un dépôt ait été vandalisé à Saint-Fons.

Lors de leur sortie, ce mardi matin, des bus ont été caillassés. Les lignes JD 21, JD 23, JD 111, JD 194, JD 267A, JD 394 et JD 395 sont concernées. La société Transdev qui s’occupe des lignes Junior Direct a indiqué qu’une solution de remplacement allait être mise en place pour assurer la sortie de classe des élèves dans l’après-midi.
Une plainte devrait être déposée pour ces actes.


TCL : ramassage scolaire très perturbé après des actes de vandalisme

Radioscoop, 29 Mars à 07:08

En raison d’actes de malveillance, plusieurs lignes scolaires JD ne circulent pas.
Les lignes concernées :

JD 21, JD 23, JD 111, JD 194, JD 267A, JD 394 et JD 395

Des actes de malveillance ont été commis dans un entrepôt Transdev à Saint-Fons, sous traitant de Kéolis Lyon pour certaines lignes de transports scolaires. Des bus ont été vandalisés. L’entreprise travaille à trouver des bus de remplacement pour assurer le retour des élèves dès ce soir, sans garantie que tous les transports soient assurés pour le moment.